La huitième édition de Luminothérapie

24 janvier 2018
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Il ne reste plus que quelques jours pour profiter de l’édition 2017-2018 de Luminothérapie.

Sous le nom d’Impulsion, l’évènement prend cette année la forme de trente bascules musicales et lumineuses disposées parallèlement à la Place des Festivals.

Conçues par Lateral Office de Toronto et CS Design de Montréal, les bascules ont été fabriquées par la firme montréalaise Generique Design, bien familière avec l’évènement annuel.

Les bascules émettent aléatoirement quatre ou cinq timbres sonores. Les balançoires longues jouent les sons les plus graves tandis que les balançoires plus courtes jouent les plus aigus.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectif M.Zuiko 25mm F/1,2
1re photo : 1/60 sec. — F/1,2 — ISO 1000 — 25 mm
2e  photo : 1/60 sec. — F/1,2 — ISO 800 — 25 mm
3e  photo : 1/80 sec. — F/1,2 — ISO 1250 — 25 mm
4e  photo : 1/60 sec. — F/1,2 — ISO 500 — 25 mm

La huitième édition de Luminothérapie
5 (100%) 1 vote

Un commentaire

| Luminothérapie | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Ombres & Lumières

17 décembre 2014
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Depuis le 10 décembre jusqu’au 1er février 2015, la Place des Festivals s’est transformée en musée d’Art contemporain à ciel ouvert.

Dans le cadre de la cinquième édition de l’événement Luminothérapie, la firme torontoise Raw Design — en collaboration avec Atomic3 et Dix au carré de Montréal — a réalisé l’oeuvre interactive Prismatica.

Cette installation est composée de cinquante prismes colorés pivotants, d’une hauteur de plus de deux mètres, recouverts d’un filtre qui reflète les couleurs de l’arc-en-ciel en fonction de la lumière et de l’angle d’observation.

Provoquée par le vent ou la main des passants, la rotation de ces prismes iridescents s’accompagne d’un son de clochettes.

Le tout transforme la Place des Festivals en un kaléidoscope hivernal féérique.
 

Cliquez pour démarrer

 
Détails techniques des photos : Olympus OM-D e-m5, objectif Voigtländer 25mm F/0,95
1re photo : 1/125 sec. — F/2,0 — ISO 320 — 25 mm
2e  photo : 1/100 sec. — F/2,0 — ISO 640 — 25 mm
3e  photo : 1/125 sec. — F/2,0 — ISO 500 — 25 mm
4e  photo : 1/100 sec. — F/2,0 — ISO 1000 — 25 mm
5e  photo : 1/100 sec. — F/2,0 — ISO 400 — 25 mm
6e  photo : 1/125 sec. — F/2,0 — ISO 500 — 25 mm

Ombres & Lumières
Votre évaluation :

2 commentaires

| Culture, Exposition, Luminothérapie | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Souvenir de l’édition 2014 de Luminothérapie

7 février 2014
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Tous les soirs jusqu’au 2 février dernier — donc c’est déjà fini — la Place des festivals présentait une installation et une animation monumentale.

Au premier plan de la photo ci-dessus, l’installation « Entre les rangs » rappelait les champs de blé semés par les colons en Nouvelle-France. À cette fin, la firme d’architecture Kanva a planté 28 500 tiges souples dotées de réflecteurs blancs captant la lumière. Ceux-ci ondoyaient au souffle du vent, au son d’une mélodie signée par le Québécois Patrick Watson.

Imaginé par le collectif Champagne Club Sandwich, « Trouve Bob » était une série de sept animations inspirées des jeux vidéos. Chacune d’entre elles était projetée sur un édifice différent du Quartier des spectacles dont celui, à l’arrière plan, de l’UQÀM.

On trouvera ci-dessous un pot-pourri de ces sept animations.

Détails techniques de la photo : Appareil Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12-40mm F/2,8 — 1/60 sec. — F/4,0 — ISO 5000 — 28 mm

Souvenir de l’édition 2014 de Luminothérapie
Votre évaluation :

Un commentaire

| Culture, Exposition, Luminothérapie | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :