Voyage à Porto : jours 15 et 16

C’est dans un aéroport ultramoderne que Porto accueille ses visiteurs étrangers. Et c’est dans une salle d’opéra à l’architecture contemporaine qu’elle reçoit ses mélomanes.

Vue extérieure de la Casa da Música

Conçue par l’architecte néerlandais Rem Koolhaas, la Casa da Música fut terminée en 2005.

Entrée de la Casa da Música

L’esplanade ondulée qui entoure l’édifice est en marbre.

Escalier d’honneur de la Casa da Música

À l’intérieur de l’édifice, le mur des voies de circulation est soit laissé en béton poli gris perle, soit revêtu de plaques d’aluminium trouées.

Plan de la Casa da Música

L’édifice est un octogone irrégulier traversé par sa salle principale d’une capacité de 1 238 spectateurs.

Sur les côtés de cette salle, les murs sont revêtus de bois décoré d’un motif métallique qui correspond à l’agrandissement pixelisé du grain de ce bois. À chacune de ses extrémités, la salle s’ouvre sur le quartier à l’aide de deux grandes fenêtres panoramiques en verre ondulé à doubles parois.

Scène de la Casa da Música

Au moment de notre visite guidée, on procédait à des tests d’éclairage en vue du concert de ce soir. Sur la photo ci-dessus, on peut voir la lumière du jour qui pénètre du côté droit des rideaux tirés.

À la boutique de la Casa da Música, le seul coffret de fado en vente est celui de la fadista Amália Rodrigues. J’en profite pour me procurer ce coffret de quatre CD pour 25 euros, cautionné implicitement par l’institution.

À noter : le titre du coffret n’est pas ‘Les grands succès d’Amália’, mais plutôt ‘Le meilleur d’Amália’. Nuance.

Détail du Monumento aos Heróis da Guerra Peninsular

La Casa da Música est adjacente au carrefour giratoire Rotunda da Boavista au centre duquel un monument célèbre la victoire portugaise contre l’occupation française du pays durant la Guerre d’indépendance espagnole (1807-1814).

Ce monument a été érigé lentement entre 1909 et 1951.

Igreja Románica Cedofeita

Quelques rues à l’est de ce carrefour giratoire se trouve l’Igreja Románica Cedofeita.

Situé dans le quartier de Cedofeita (d’où son nom), il s’agirait de la plus vieille église chrétienne du Portugal. L’église originelle aurait été bâtie en 556 par ordre du roi franc Théodomir. Toutefois, l’édifice actuel date du XIIe siècle.

Lever du jour sur la rive nord de Porto

Au 16e jour de ce voyage, m’étant levé plus tôt que d’habitude, je me hâte de prendre le métro jusqu’à la station Jardim do Morro, surplombant au sud le Douro.

Ce fleuve traversant Porto d’est en ouest, la lumière incidente du matin donne à la ville un aspect particulier.

Voilà la meilleure des photos que j’en ai rapportées.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectifs M.Zuiko 7-14 mm F/2,8 (1re et 8e photos) et M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
1re photo : 1/5000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 7 mm
2e  photo : 1/3200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
3e  photo : 1/250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
4e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 640 — 27 mm
5e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 2500 — 12 mm
6e  photo : 1/3200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
7e  photo : 1/6400 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
8e  photo : 1/2000 sec. — F/2,8 — ISO 100 — 7 mm


Pour lire tous les comptes-rendus du voyage à Porto, veuillez cliquer sur ceci.

Voyage à Porto : jours 15 et 16
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :