Voyage à Porto : jour 13 (3e partie) et jour 14

En cet après-midi du 13e jour de ce voyage, je prends le taxi en direction des Jardins du Palais de cristal.

Au Palácio de Cristal de Porto

Site de l’exposition internationale de 1865, les jardins du Palais de cristal ont été aménagés par le paysagiste Émille David.

Dans les annéres 1950, le pavillon central a été remplacé par une structure de béton couronnée d’un dôme qui abrite de nos jours une librairie de livres à prix réduit.

J’en profite pour me procurer pour 25 euros les quatre CD d’un coffret merveilleusement bien illustré appelé Fado português du photographe Louis Pavão.

Coq aux Jardim do Palácio de Cristal
Poule aux Jardim do Palácio de Cristal

Les jardins sont peuplés de paons, de poules et de coqs. Habitué de voir les poules québécoises, uniformément blanches, je commence à me demander si je ne devrais pas gouter à du poulet portugais au Portugal : peut-être que sa renommée mondiale ne tient pas seulement à son assaisonnement particulier, mais également à la variété de volaille utilisée. C’est à suivre…

À Porto, le Jardim do Palácio de Cristal est un refuge contre la canicule. Alors qu’il fait présentement 27°C en ville, il doit faire environ trois degrés de moins ici.

Vue sur le Douro

Sans donner directement sur le Douro, les jardins sont situés sur un promontoire qui offre une vue magnifique sur le fleuve.

Le lendemain, je descends à pied à l’Igreja de São Lourenço, également connue sous le nom de d’Igreja dos Grilos.

De tous les églises de Porto, c’est la plus difficile à trouver.

Située tout près de la cathédrale de Porto, on peut s’y rendre en empruntant les escaliers à l’ouest de cet édifice.

Ou bien on peut emprunter la Travessa da Bainharia et non pas descendre la première rue rencontrée (la Rua dos Mercadores), mais monter la suivante (la Rua de Santa Ana) qui vous mènera directement à l’église.

Cette église baroque, édifiée par les Jésuites, tire son importance qu’elle est couplée au musée d’Art sacerdotal de Porto.

Même si c’est le plus élaboré des musées religieux que j’ai vu jusqu’ici à Porto, il constitue à mon avis une attraction touristique mineure de la ville.

Nef de l’Igreja de São Lourenço

L’église est en forme de croix latine. La nef abrite six autels latéraux néoclassiques tandis qu’un septième se loge dans le bras droit du transept. En face, le bras gauche héberge un autel baroque en bois doré encore plus orné que le maitre-autel. L’orgue de chœur est purement décoratif. Par contre, l’orgue néoclassique à l’arrière de l’église est fonctionnel.

Plat du jour au Fado Menor

Je prends le repas du midi au restaurant Fado Menor situé en face de l’église. La restauratrice ne parle que le portugais.

Le plat du jour — un carapau (ou chinchard, en français) — n’a pas l’air très appétissant. Pourtant, ce poisson légèrement pané (d’où son aspect ‘froissé’) s’est avéré très bon. Prix : 5 euros.

Maquette de la ville à la Casa do Infante
Scénographie à la Casa do Infante

Je descends ensuite à la Casa do Infante. Cette vieille demeure très remaniée depuis ses origines médiévales abrite le musée de la ville.

Si vous vous intéressez à l’histoire de Porto (ce qui est le cas de très peu de touristes ici), ce musée didactique, complet et très bien présenté, est un must.

Puis je me rends à l’Igreja de São João Novo. En forme de croix latine, il abrite un magnifique maitre-autel en bois doré, deux petits autels logés dans le transept et quatre profonds autels latéraux de qualité variable dans la nef.

Orgue de l’Igreja de São João Novo

À l’arrière, l’orgue rococo est particulièrement beau. Malheureusement il n’est pas fonctionnel.

Aperçu du chœur de l’Igreja de São Pedro de Miragaia

À proximité se trouve une église paroissiale sans prétention édifiée aux XVIe et XVIIe siècles. Celle-ci est décorée d’azuléjos autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Elle se caractérise par son clocher asymétrique (à gauche) et son maitre-autel profondément encastré.

Pour terminer la journée, je visite World of Discoveries.

Il s’agit d’un musée qui, sur 5 000 m², glorifie les navigateurs portugais lancés à la conquête du monde.

Il comprend une première section présentant les caractéristiques des navires et des instruments de navigation qui ont permis aux Portugais d’affronter les mers. Une autre idéalise un peu la vie à bord.

Un des tableaux de World of Discoveries

Les visiteurs montent ensuite dans des barques lentement tirées sous l’eau par des chaines. Ils parcourent successivement un certain nombre de tableaux tridimensionnels très bien faits qui montrent les merveilles rencontrées par ces explorateurs.

Très ‘Walt Disney’, ce musée présente de manière flatteuse le colonialisme portugais. Prix d’entrée : onze euros.

Après ces nombreux voyages à travers le monde, je rentre à mon studio pour la nuit.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectifs M.Zuiko 7-14 mm F/2,8 (5e, 8e et 11e photos), M.Zuiko 25 mm F/1,2 (10e photo) et M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
  1re photo : 1/400 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
  2e  photo : 1/400 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 40 mm
  3e  photo : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 250 — 40 mm
  4e  photo : 1/3200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 14 mm
  5e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 1000 — 7 mm
  6e  photo : 1/160 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 21 mm
  7e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 1250 — 29 mm
  8e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 1600 — 9 mm
  9e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 3200 — 22 mm
10e  photo : 1/60 sec. — F/1,2 — ISO 2000 — 25 mm
11e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 5000 — 11 mm


Pour lire tous les comptes-rendus du voyage à Porto, veuillez cliquer sur ceci.

Voyage à Porto : jour 13 (3e partie) et jour 14
Votre évaluation :

Un commentaire à Voyage à Porto : jour 13 (3e partie) et jour 14

  1. sandy39 dit :

    Aux Jardins du Palais de Cristal, le coq resplendit de toutes ses couleurs et, en est, toujours fier, quand il met de l’ordre au poulailler…

    Quand il fait 27°C en ville, vous parlez de canicule ! Chez Nous, c’est plus, avec au moins 35°C la journée avec au moins 3 nuits consécutives à 20°C que l’on annonce l’alerte canicule.

    Enfin, une journée bien remplie avec la visite de 3 Eglises, clôturée par une petite promenade en barque sur une scène de théâtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :