Les FrancoFolies de Montréal — le 12 juin 2017

Mon séjour aux FrancoFolies, débuté peu avant 18h, sera écourté en raison d’un bris mécanique de mon appareil photo vers 20h30.

Vianney

Précédemment, aux spectacles de 18h à la Place des Festivals, l’assistance était clairsemée.

Pas dans ce cas-ci.

Devant une foule majoritairement composée de Français qui n’avaient jamais vu leur compatriote en spectacle, Vianney a offert une très bonne performance, à l’égal de celle qu’il a offerte l’an dernier.

Les Chansonneurs de la destination chanson fleuve

De 19h à 20h, la scène de la Zone Coors Light accueillait Les Chansonneurs de la destination chanson fleuve. C’est sous ce nom bavard que les festivals de chanson de Tadoussac et de Petite-Vallée ont choisi de présenter huit jeunes artistes qui ont participé à leurs ateliers d’écriture.

Dans la photo ci-dessus, on aperçoit dans l’ordre habituel : Boule (de Rouen, France), Rose Bouche (de Montréal), Étienne Fletcher (de Régina), et Laura Babin (de Montréal).

Andréanne-A. Mallette

À 20h, la scène Ford mettait en vedette la chanteuse pop
Andréanne-A. Mallette

Gustafson

Pendant ce temps, la scène SiriusXM accueillait le duo Gustafson formé de Jean-Philippe Perras (le deuxième à gauche sur la photo) et Adrien Bletton (au centre), photographiés quelques instants avant que la chanteuse (la troisième personne à droite) quitte la scène pour des raisons privées.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, la pile de mon appareil a déclenché, peu de temps après, une surcharge qui a détruit le circuit électrique de mon appareil.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 40-150mm F/2,8 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14
1re photo : 1/250 sec. — F/4,0 — ISO 500 — 210 mm
2e  photo : 1/200 sec. — F/4,0 — ISO 1000 — 77 mm
3e  photo : 1/250 sec. — F/4,0 — ISO 500 — 210 mm
4e  photo : 1/125 sec. — F/4,0 — ISO 640 — 56 mm

Les FrancoFolies de Montréal — le 12 juin 2017
Votre évaluation :

2 commentaires à Les FrancoFolies de Montréal — le 12 juin 2017

  1. sandy39 dit :

    POUR UNE SOIREE ECOURTEE…

    VIANNEY : lui, préfère les polos avec toute sa jeunesse !

    Il a 26 ans, je crois et, suis, toujours, étonnée qu’à cet âge-là, on puisse, déjà, écrire des trucs pareils : “sur un café un peu mal fait…”, sur les disputes de Couple. Alors-là, une fois que c’est parti, on doit pouvoir écrire toute une vie…

    Et, même si votre appareil s’est mis a bricolé…, j’ai bien rigolé et, qu’elle est belle, Andréanne !

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Puisque vous aimez également Vianney, voici une deuxième photo que j’ai conservée de lui.

      D’habitude, je détruis les photos sur lesquelles l’artiste regarde en ma direction.

      Mais dans ce cas-ci, j’ai fait exception.

      Parmi une foule de dizaines de milliers de personnes à ses pieds, pourquoi Vianney regarderait-il spécifiquement mon appareil photo ?

      J’ai imaginé la possibilité que Vianney ait voulu, par le biais de mon objectif, vous adresser le regard à vous, ma chère sandy39, sachant que vous êtes une fidèle lectrice de ce blogue : ai-je le droit de briser son espoir de vous atteindre ?

      Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :