La Violette odorante et la saison des amours

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Ces jours-ci, alors que partout les pissenlits crient leur jaune pour attirer l’attention des passants, les modestes Violettes odorantes (Viola odorata) soupirent leur parfum délicat dans l’espoir de se faire remarquer.

En Europe, ces fleurs abondantes et peu dispendieuses ont été très populaires à une l’époque où, pour quelques centimes, elles étaient vendues en gerbe sur la voie publique.

Et il arrivait parfois qu’on les achetait impulsivement après avoir croisé le sourire de la vendeuse…

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 75mm F/1,8 — 1/160 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 75 mm

La Violette odorante et la saison des amours
Votre évaluation :

Un commentaire à La Violette odorante et la saison des amours

  1. sandy39 dit :

    SUR UN SOUPIR…

    C’est génial parce qu’on sourit, parce que c’est plein de poésie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :