Les pommes printanières des épinettes bleues

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Mais comment ne l’ai-je pas remarqué plus tôt ?

J’ai passé des centaines de fois devant le 4025 de Rouen sans remarquer d’au début du printemps, au milieu des jeunes pousses de ses épinettes bleues se cachent des pommes — appelées cocottes au Québec — d’un joli rose violacé.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 60mm F/2,8 Macro
1re photo : 1/800 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 60 mm
2e  photo : 1/250 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 60 mm

Les pommes printanières des épinettes bleues
Votre évaluation :

2 commentaires à Les pommes printanières des épinettes bleues

  1. Marsolais dit :

    Bonjour Jean-Pierre,
    Pendant toute mon enfance, j’ai vu grandir 3 magnifiques épinettes bleues devant notre maison; je me rappelle bien la forme des cocottes et pourtant nul souvenir de cette couleur tout à fait particulière.
    Ça prenait ton œil de photographe !

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Ces photos ont été publiées quelques heures après avoir été prises.

      C’est en revenant de l’épicerie que j’avais remarqué ces cocottes.

      Aujourd’hui — toujours en route vers mon marché d’alimentation — j’ai revu ces cocottes.

      Il y a deux jours, elles étaient rigides.

      Aujourd’hui, elles sont plus longues et de couleur plus terne. Leurs écales se sont dressées. Et comme elles sont souples, il suffit de toucher ces cocottes pour qu’elles libèrent une quantité phénoménale de pollen jaune.

      Bref, je crois comprendre que ces cocottes naissent beiges mais développent cet aspect ‘framboise’ pendant un court laps de temps correspondant à leur période de pollinisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :