Le papillon Petite tache

Introduction

La Petite tache (ou Myscelia cyaniris) est un papillon dont l’envergure est de 6cm.

Il habite les régions boisées à moins de 700m d’altitude, du Sud des États-Unis au Pérou. Il s’y nourrit de fruits fermentés, complétés au besoin de déjections animales.

Ses chenilles sont vertes, couvertes d’épines ramifiées tandis que sa chrysalide est verdâtre et difforme. Ce papillon peut vivre jusqu’à une année.

Description

Face dorsale du papillon mâle

La Petite tache se caractérise par des antennes droites, légèrement plus amples à leur extrémité, des yeux ovales exorbités et les deux pattes antérieures atrophiées (ce qui ne lui laisse que quatre pattes pour marcher).

Le bord externe des ailes est ondulé et décoré d’une frange de courts poils très pâles. L’apex des ailes antérieures se termine en marteau.

Sur leur face dorsale, la moitié externe des ailes antérieures porte des taches blanches alors que six bandes horizontales colorées alternent sur le reste du papillon.

Papillon mâle, vu de biais

Chez le mâle, ces bandes sont cyan sur fond noir iridescent bleu foncé. Chez certains spécimens, la première de ces bandes est blanche.

Face dorsale du papillon femelle

Chez la femelle, les bandes cyan sont moins vives, devenant rosées aux ailes postérieures, le tout sur fond brun.

Vu de côté

Lorsqu’il se trouve sur l’écorce d’un arbre, ce papillon n’a qu’à joindre les ailes pour se dissimuler et échapper à ses prédateurs.

Toutefois, c’est ce camouflage bariolé de brun qui vaut à la Petite tache son surnom français peu flatteur.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 40-150 mm F/2,8 + multiplicateur de focale MC-14 (les deux premières photos) et M.Zuiko 60 mm F/2,8 Macro (les deux dernières photos)
1re photo : 1/250 sec. — F/4,0 — ISO 500 — 210 mm
2e  photo : 1/250 sec. — F/4,0 — ISO 1600 — 210 mm
3e  photo : 1/200 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 60 mm
4e  photo : 1/125 sec. — F/5,6 — ISO 800 — 60 mm


Pour consulter les textes de ce blogue consacrés aux papillons, veuillez cliquer sur ceci

Le papillon Petite tache
Votre évaluation :

3 commentaires à Le papillon Petite tache

  1. sandy39 dit :

    Sur une année de vie, le Cyan me plaît bien, venu se poser sur une rondelle d’orange, tout près de celle du kiwi… quand la femelle se pose délicatement sur le jaune d’une tulipe.

  2. Francine dit :

    Je viens encore, grâce à vous, d’apprendre bien des choses sur divers papillons. Merci.

    Petite question sur celui-ci cependant… Est-il possible que la dernière photo, celle « Vu de côté », soit d’un myscelia ethusa et non cyaniris ? Le ethusa a moins de taches blanches et elles ne sont pas apparentes de côté, contrairement au cyaniris, comme le montre votre photo du mâle vu de biais. Je ne suis évidemment pas aussi experte que vous.

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Vous m’avez fait peur.

      En terminant de lire votre commentaire, j’étais convaincu que vous aviez raison.

      Dans la dernière photo, l’aile postérieure cache l’aile antérieure jusqu’au milieu des deux grosses taches blanches.

      Donc, essentiellement, il faut se baser sur l’aspect de la face ventrale de l’aile postérieure.

      Or ce qu’on y voit, c’est que sa marbrure est différente de celle du Myscelia cyaniris comme en font foi ces photos :
      http://butterfliesofamerica.com/myscelia_e_ethusa_live1.htm

      Donc, je ne crois pas m’être trompé.

      Ceci étant dit, à l’avenir, n’hésitez pas à me donner des frousses.

      J’aime ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :