Crimes haineux dans 21 villes canadiennes en 2014

Par 100 000 personnes, voici le taux de crimes haineux rapportés dans 21 villes canadiennes.

Précisons que ces données sous-estiment l’ampleur réelle des crimes haineux. Une étude effectuée en 2009 a révélé qu’environ les deux tiers des victimes d’un incident au cours des douze mois précédents n’ont pas signalé l’incident en question à la police.

Plus des deux tiers (69 %) des crimes haineux sont de nature non violente (par exemple, des méfaits contre des biens religieux).

Sont considérés comme violents, les crimes impliquant des voies de fait, des menaces adressées directement à la victime, et du harcèlement criminel.

Les auteurs des crimes haineux sont principalement des jeunes (57% de moins de 25 ans) et de sexe masculin (84%).

Références :
Attentat de Québec : des leçons à tirer de Peterborough?
Crimes haineux

Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :