Voyage à Lisbonne : jour 8

Vue du Miradouro da Graça

En cette autre journée ensoleillée, je me rends à pied au Miradouro da Graça, situé à un demi-kilomètre de mon studio.

Ce belvédère du parvis de l’église de Gracia offre une vue superbe sur l’ouest de la capitale.

Mais je vois le Miradouro da Nossa Senhora do Monte. C’est ce petit amas de verdure, au milieu du côté droit de la photo ci-dessus. Puisque ce belvédère est encore plus haut, je présume que la vue doit y être encore plus belle.

Je monte les 300 mètres qui m’en séparent. Déception; la vue est partiellement bloquée par des arbres au premier plan, un édifice rose à droite et d’autres arbres à gauche.

Salle du roi José Ier

Je descends les rues Calçada da Graca et Rua São Tomé qui se jettent l’une dans l’autre pour atteindre le Musée des Arts décoratifs (ouvert le lundi).

Créé en 1953, ce musée abrite la collection privée d’un banquier portugais. N’importe quel homme d’affaires serait justifié d’être fier de posséder de tels objets.

Je suis content d’avoir visité ce petit musée. Mais je dois avouer que le touriste pressé pourrait éviter de le voir sans que cette omission gâche son voyage.

Glace à la framboise

Je poursuis ma descente vers le centre-ville, plus précisément le quartier de Baixa. Puisque j’y suis, pourquoi ne pas aller à Fragoleto, renommé pour être le meilleur glacier de Lisbonne.

Effectivement, cela fait longtemps que je n’ai pas mangé une glace aussi bonne. Une particularité du produit est sa texture crémeuse, comme si elle était faite à partir de crème.

M’en étant éloigné en mangeant cette glace, dès que j’ai terminé, j’y retourne aussitôt pour essayer un Ice Pop, c’est-à-dire une glace sur bâtonnet. Cette fois-ci, aux mures (1,9 euro).

Petite déception; c’est davantage sucré et cela ne goute pas grand-chose.

Statue de José Ier à la Praça do Comércio
Vue de l’Arco da rua Augusta

À quelques rues se trouve la Praça do Comércio. Au centre de cette Place du Commerce se trouve la statue équestre du roi José Ier accueillant les navires qui venaient autrefois y décharger leur cargaison.

Du côté nord de cette place, la plateforme au sommet de l’Arco da rua Augusta (ou Arc de triomphe de la rue Auguata) offre une vue intéressante sur cette place.

Celle-ci s’ouvre sur le Tage au sud. Et sur ses autres côtés, cette place est bordée d’immeubles dont le rez-de-chaussée laisse courir une galerie qui protège les visiteurs des intempéries.

Ribeira das Naus

Plus à l’ouest, nous entrons dans le quartier de Chiado. Entre l’Avenida da Ribeira das Naus et le Tage, la ville a construit en 2009 une rive de béton sur le site d’un ancien constructeur maritime.

À cet endroit, la rive est rocailleuse. Plutôt que d’y verser du sable et d’avoir à lutter perpétuellement contre son érosion, pourquoi pas une rive de béton ?

C’est un endroit apprécié des citoyens de la ville qui viennent y prendre un bain-de-soleil, à défaut de se baigner dans l’eau un peu froide du Tage ces jours-ci.

Un peu plus à l’ouest, des artisans offrent leurs produits aux passants.

J’atteints finalement la gare Cais do Sodre (qui est également le terminus de la ligne verte du métro).

Intérieur du Mercado da Ribeira

De l’autre côté de la rue, le Mercado da Ribeira (Marché de la Rive) abrite une aire de restauration. On y trouve de tout.

Chez un marchand de vin, je trouve enfin une bouteille de Muros Antigos. Avant mon départ pour Lisbonne, ce vin blanc était recommandé par un chroniqueur œnophile québécois. Je le cherche en vain depuis mon arrivée dans les épiceries d’Alfama.

Eh bien le voilà pour 5,25 euros (21,70$ au Québec). Je vous en donnerai des nouvelles.

Assortiment de sushis Tsuru

Je prends une soupe aux légumes chez le Chefe Miguel e Silva, très bonne, pour 2,5 euros. Puis l’assortiment Tsuru, plutôt bien, chez Confraria do Sushi (19,4 euros). Et finalement un dessert à la noix de coco chez Arcádia pour 1,5 euro.

Et je rentre au studio pour la nuit.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, hypergone M.Zuiko 8 mm F/1,8 (1re photo) et objectifs PanLeica 25 mm F/1,4 (8e photo), M.Zuiko 7-14 mm F/2,8 (2e et 5e photos) et M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
1re photo : 1/4000 sec. — F/1,8 — ISO 100 — 8 mm
2e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 640 — 14 mm
3e  photo : 1/400 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 34 mm
4e  photo : 1/2000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
5e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 125 — 7 mm
6e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 125 — 12 mm
7e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 800 — 12 mm
8e  photo : 1/80 sec. — F/1,4 — ISO 250 — 25 mm

Voyage à Lisbonne : jour 8
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :