Voyage en Alberta : jour 4

Aujourd’hui, la journée sera consacrée au transport aérien de Calgary à Edmonton. Mon avion décollera à 12h10.

Je me rends d’abord à un hôtel situé à dix minutes de marche de mon appartement. Après vingt minutes d’attente, un autocar faisant la navette entre différents hôtels arrive et m’amène à l’aéroport. Le cout du transport : 10$.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le petit avion dans lequel nous embarquons a été fabriqué par Bombardier. À l’intérieur, tout est blanc et fait très ‘plastique’.

On y trouve plein de petits détails intéressants comme les lumières à DEL à l’intérieur des compartiments à bagages au-dessus des passagers.

À l’aéroport d’Edmonton, j’attends mon frère qui arrive d’un vol de Montréal (avec escale à Toronto. Ma sœur (celle qui se mariera samedi) nous amène ensuite chez elle.

Je conserve de Calgary un excellent souvenir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Il s’agit d’une ville propre et très agréable. L’air qu’on y respire est plus sain que dans d’autres grandes villes comme Montréal et Toronto, de même que toutes les villes européennes que j’ai vues.

La rivière Bow — qui la traverse — est la deuxième rivière la plus propre que j’ai vu de ma vie (après la rivière Li, en Chine).

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

De nombreuses œuvres d’Art décorent le centre-ville. Un peu partout, des parcs agrémentent la promenade du visiteur.

Envers les piétons, les automobilistes sont particulièrement courtois. Lorsqu’on est immobile au coin de la rue, les automobilistes s’arrêtent pour vous laisser passer. Et si vous êtres trop lents à traverser la rue, jamais ils ne passeront devant vous estimant qu’ils ont le temps de le faire.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Et délicatesse suprême, chaque fois que le piéton doit traverser la grille d’une bouche d’aération, la ville a prévu de petites plaques qui permettent aux femmes de le faire sans abimer les talons hauts de leurs souliers. Toutes les grilles d’aération de la ville sont comme cela.

C’est une idée tellement brillante qu’on se demande pourquoi cela ne se fait pas partout ailleurs.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectifs PanLeica 25 mm f/1,4 (6e photo), M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
1re photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 100 — 21 mm
2e photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
3e photo : 1/2000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 23 mm
4e photo : 1/800 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
5e photo : 1/1000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
6e photo : 1/2000 sec. — F/1,4 — ISO 200 — 25 mm
7e photo : 1/160 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 20 mm
8e photo : 1/640 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 15 mm


Pour lire tous les comptes-rendus du voyage en Alberta, veuillez cliquer sur ceci.

Voyage en Alberta : jour 4
Votre évaluation :

Un commentaire à Voyage en Alberta : jour 4

  1. sandy39 dit :

    UN AVION… UN PONT…

    Encore un avion ! C’est une véritable expédition où le piéton est Roi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :