Terminologie des ‘graines’ d’érable

Samares doubles de l’érable de l’Amur

Comme toutes les sciences, la botanique a son jargon. Commençons par le fruit.

Il peut être charnu comme celui de la pomme. Ou il peut être sec comme le gland du chêne.

Dans le cas de l’érable, c’est également un fruit sec appelé samare.

Celle-ci est formée de deux parties; une partie renflée contenant une seule graine (ici en pâle) et une partie allongée en forme d’aile (ici rougeâtre).

La graine se trouve dans une enveloppe appelée péricarpe. Cette enveloppe se prolonge sous forme d’aileron portant le nom d’akène. Le tout porte donc le nom de samare.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12-40mm F/2,8 — 1/1250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 40 mm

Terminologie des ‘graines’ d’érable
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :