Les FrancoFolies de Montréal — le 13 juin 2016

À mon arrivée sur le site des FrancoFolies un peu près 19h, les festivaliers étaient sollicités par trois offres très différentes.

Joëlle Saint-Pierre

D’abord Joëlle Saint-Pierre présentait ses chansons sentimentales sur la scène SiriusXM…

David Jalbert

…alors que la scène Bell accueillait la pop mélodieuse de David Jalbert

Barcella

…et que Mathieu Ladevèze, alias Barcella, fait de la haute voltige avec les mots. Il s’agit d’un artiste hors-norme, qu’il est toujours agréable de recevoir chez nous.

À 20h, un autre dilemme de trois spectacles simultanés.

Les Poules à Colin

Sur la scène Loto-Québec, Les Poules à Colin présentait leur répertoire néotrad…

Colectivo

…tandis que les onze musiciens de Colectivo faisaient danser la scène Hydro-Québec…

Jonathan Painchaud

…et que Jonathan Painchaud séduisait son assistance avec son folk-rock.

Krismenn & Alem

À 21h, le duo breton Krismenn & Alem, sur la scène La Presse+, présentait un spectacle hip-hop ahurissant.

À droite sur la photo, le chanteur Christophe Le Menn (alias Krismenn) s’est associé au bruiteur et percussionniste vocal Alem (à gauche), vice-champion mondial 2012 de Human Beatbox (imitation d’instruments avec la voix). Le résultat est phénoménal.

Fanny Bloom et Stefie Shock

Au même moment, sur la scène Bell, se déroulait le grand spectacle de la soirée. Il s’agissait d’un hommage à Serge Gainsbourg, disparu il y a vingt-cinq ans. Essentiellement, il s’agissait de duos interprétés par Stefie Shock, accompagné de douze chanteuses.

Maude Audet

À 22h, Maude Audet présentait ses ballades sur la scène SiriusXM…

Nicolas Michaux

…alors que le Belge Nicolas Michaux offrait sa pop bilingue sur la scène Loto-Québec.

Les Anticipateurs

Trente minutes avant le spectacle du groupe hip-hop Les Anticipateurs, une foule les attendait déjà devant la scène La Presse+. Ce groupe possède la particularité de s’être fait connaitre sur l’internet. Un de leurs clips a été vu deux-millions de fois.

Oktoplut

Pendant ce temps, le duo punk Oktoplut faisait vibrer tout le centre-ville de Montréal. Il s’agit du spectacle le plus bruyant que j’ai entendu depuis des années.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 40-150mm F/2,8
  1re photo : 1/320 sec. — F/2,8 — ISO 250 — 150 mm
  2e  photo : 1/500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 130 mm
  3e  photo : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 1000 — 40 mm
  4e  photo : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 500 — 52 mm
  5e  photo : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 400 — 48 mm
  6e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 400 — 85 mm
  7e  photo : 1/200 sec. — F/2,8 — ISO 2000 — 95 mm
  8e  photo : 1/320 sec. — F/2,8 — ISO 2000 — 150 mm
  9e  photo : 1/320 sec. — F/2,8 — ISO 3200 — 125 mm
10e  photo : 1/250 sec. — F/2,8 — ISO 2000 — 115 mm
11e  photo : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 1000 — 115 mm
12e  photo : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 640 — 46 mm


Pour consulter tous les reportages photographiques au sujet des FrancoFolies 2016 (du plus récent au plus ancien), veuillez cliquer sur ceci.

Les FrancoFolies de Montréal — le 13 juin 2016
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :