L’Eumaeus minyas

Introduction

Surnommé Mignon minyas, ce magnifique petit papillon habite le Pérou, la Bolivie et l’ouest du Brésil.

Il se caractérise par ses pattes courtes, ses petites antennes et ses ailes noires très arrondies. Une frange de courts poils blancs borde le côté extérieur des ailes.

Sa démarche est lente et il n’ouvre les ailes que pour voler et parfois lorsqu’il mange.

La face dorsale des ailes

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Sur leur face dorsale, les ailes antérieures sont noires, décorées d’un ruissèlement d’écailles azur entre leurs nervures.

Les ailes postérieures sont elles aussi noires. Près de leur bord, elles alignent des taches cyan en forme de trapèze.

La face ventrale des ailes

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Sur leur face ventrale, les ailes antérieures sont essentiellement noires.

Les ailes postérieures sont décorées de deux séries de taches plutôt rondes et, près du bord extérieur de l’aile, alignent une série de triangles étroits de ce même cyan clair.

Les ailes postérieures portent une tache rouge orangé près de l’abdomen qui lui, est noir et brun (ou orangé).

Biologie

Les œufs éclosent en onze jours. La chenille vit 16 jours et sa chrysalide, 19.

Sa chenille se nourrit de plantes de l’ordre des cycadales (Zamia loddigesii, Z. furfuracea, Z. skinnery et Z. loddigesii). Ces plantes ont en commun qu’elles contiennent une phytotoxine appelée cycasine.

Cette substance confère à la chenille un gout très désagréable, ce qui la protège des prédateurs. Ce gout (et cette protection) est transféré au papillon et à ses œufs.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectifs M.Zuiko 60 mm Macro F/2,8 (4e photo), M.Zuiko 40-150 mm F/2,8 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14 (les autres photos)
1re photo : 1/250 sec. — F/4,0 — ISO 1250 — 200 mm
2e  photo : 1/320 sec. — F/5,6 — ISO 800 — 210 mm
3e  photo : 1/320 sec. — F/7,1 — ISO 1250 — 210 mm
4e  photo : 1/125 sec. — F/5,6 — ISO 600 — 60 mm


Pour consulter les textes de ce blogue consacrés aux papillons, veuillez cliquer sur ceci

Votre évaluation :

15 commentaires à L’Eumaeus minyas

  1. sandy39 dit :

    Ce papillon Mignon me donne l’impression de dominer le Monde, pas dans l’Infini du Noir mais dans un Vert intensément profond et dominant !

  2. Francine M. dit :

    Bonjour !

    Merci de m’avoir fourni le nom de ce joli papillon. J’ai eu le plaisir de le photographier le 5 avril aux « Papillons en Liberté » mais je n’en connaissais pas le nom, comme c’est souvent le cas.

    J’ai aussi découvert plein d’infos sur l’Agamemnon et d’autres grâce à vous.

    Je reviendrai sur votre site bientôt. Peut-être y découvrirai-je le nom de ce papillon au spécimen parfait que nous avons tous les deux photographié ce 24 avril.

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Après une minutieuse recherche, j’ai trouvé le nom de ce papillon jaune et noir que nous avons photographié ce matin. C’est le Papilio androgeus.

      Voilà !

      • Francine M. dit :

        Merci pour l’info. Je chercherai ce nom à nouveau bientôt. Pour le moment, les pages consultées me semblent montrer un papillon différent. N’ai sans doute pas visité les bonnes pages. À l’automne, je me remettrai à la confection de mon petit « catalogue perso » des photos prises aux Papillons en Liberté.

  3. Francine M. dit :

    Bonsoir ! Bien que l’automne soit déjà bien loin derrière nous, je commence à peine a reprendre la confection de mon catalogue perso. C’est ainsi que j’ai retrouvé votre nom sous ce Papilio androgeus. J’espère avoir le plaisir de vous croiser à nouveau à la fin du mois pour l’édition 2017.

  4. Francine dit :

    Malgré le mauvais temps, et même le gros orage en après-midi, je n’ai pu résister à l’envie d’assister à l’ouverture jeudi dernier.
    Je continue la confection de mon petit catalogue perso et en regardant mes photos de 2014 j’y ai remarqué plusieurs journées où j’ai photographié ce joli Eumaeus Minyas (qu’on nomme aussi Eumaeus minijas).
    J’ai déjà hâte à la semaine prochaine pour retourner voir les papillons. Je vous souhaite de bonnes visites.

  5. Francine dit :

    Je poursuis mes recherches et viens à nouveau vous déranger. J’aimerais savoir si vous connaissez la différence entre le Minyas et le Atala. Je trouve très peu de pages web sur le Minyas mais beaucoup sur le Atala, dont celle-ci qui semble (du moins pour la néophyte que je suis) bien faite http://entnemdept.ufl.edu/creatures/BFLY/Eumaeus_atala.htm

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Si j’en juge par la photo sur Wikipedia, l’Eumaeus atala se distingue de l’Eumaeus minyas par l’absence de bordure extérieure blanche des ailes et, sur les ailes postérieures, par le plus grand nombre de taches cyan et une tache orangée plus grande.

      Eumaeus atla

      • Francine dit :

        MERCI ! Vous avez vraiment l’oeil pour les détails. Je devrai m’entraîner à remarquer ces petites différences.
        Bon week-end !

  6. Francine dit :

    Le minyas est de retour cette année et j’ai eu le plaisir de voir également un Doris bleu ainsi que d’autres espèces que je n’ai pas encore identifiés. Bien du plaisir en perspective.
    Bon week-end !

  7. Francine dit :

    Woaahhh !!! Vous avez réussi à avoir un Minyas les ailes OUVERTES ?!!!!! BRAVO !!

    Pour ce qui est du nouveau papillon de cette année, il s’agit de l’Ornithoptera priamus.

    Quant au papillon de nuit canadien ce serait le Saturnie cécropia, si je ne fais pas erreur.

    Bonne fin de journée.

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Pour l’Eumaeus minyas aux ailes ouvertes, je n’ai pas grand mérite; il s’agissait d’une femelle agonisante, selon les experts de l’Insectarium. J’ai donc eu amplement le temps de l’immortaliser (si j’ose dire).

      Au sujet des nouveaux papillons, merci de l’information.

      Au plaisir de vous rencontrer de nouveau à Papillons en liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :