Les parties d’une église en forme de croix latine

La grande majorité des églises chrétiennes sont principalement ou exclusivement constituées d’une grande salle rectangulaire se terminant par un hémicycle.

Vue du dessus, cette salle rappelle la forme d’un navire et conséquemment, est appelée nef. En dépit de son orthographe, ce mot est féminin.

Autrefois, les églises étaient construites par tranches qu’on appelle travées. Le nombre de travées varie d’une église à l’autre.

Une de ces travées possède un nom particulier. Le narthex est le portique interne aménagé à l’entrée de l’église.


 
Devant lui, l’axe central de la nef est appelé vaisseau central.

Les colonnes porteuses ou piliers séparent le vaisseau central, plus haut, des parties latérales généralement plus basses de la nef. Celles-ci portent le nom de bas-côtés.

C’est souvent au-dessus de ces parties basses qu’on trouve, à l’extérieur, les arcs-boutants qui servent à solidifier l’édifice.

Il arrive qu’on trouve, de chaque côté du vaisseau central, deux rangées de colonnes au lieu d’une : bas-coté désigne alors la partie de la nef le long des murs, tandis que collatéral distingue l’espace entre le bas-côté et le vaisseau central.

Vers l’avant, lorsqu’une partie transversale de l’édifice coupe à angle droit la nef, cette travée plus large porte le nom de transept : l’église adopte alors la forme d’une croix latine.

L’intersection du vaisseau central et du transept s’appelle la croisée du transept.

Lorsque le toit d’une église est couronné d’un dôme, ce dernier repose sur des piliers (généralement plus gros) aux quatre coins de la croisée. Et comme ces piliers s’élargissent pour recevoir ce dôme, la surface triangulaire ainsi formée s’appelle pendentif (puisqu’elle semble suspendue du bord de la coupole).

Les bras du transept situés de chaque côté de la croisée sont les croisillons (laissés en blanc dans l’illustration ci-dessus). À titre d’exemple, s’il est d’usage courant de parler de la chapelle du transept gauche, il est plus juste de parler de la chapelle du croisillon gauche.

De l’autre côté du transept, la nef se prolonge avec le chœur et son abside. Lorsqu’une galerie est aménagée afin de permettre aux visiteurs de déambuler autour du chœur et de l’abside, cette galerie porte le nom de déambulatoire.

Les parties d’une église en forme de croix latine
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :