Deuxième voyage à Paris : jour 26

En plus de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine (visitée hier), le Palais de Chaillot héberge également le Musée de l’Homme (prix d’entrée 10 euros ou 15$).

Il a pour but de présenter l’humanité dans sa diversité anthropologique, historique et culturelle. Tout un programme.

Ce musée vient de rouvrir après une cure de rajeunissement. L’engouement du public pour la nouveauté fait en sorte que même en s’y présentant un lundi matin vers 10h25, l’attente sera d’environ 35 minutes.

Aperçu du musée de l’Homme
Aperçu du musée de l’Homme
Aperçu du musée de l’Homme

Tous les moyens sont mis en œuvre pour rendre le propos didactique du musée attrayant. La créativité des concepteurs est telle qu’on a parfois l’impression de se trouver dans un musée d’Art contemporain accessible et séduisant.

Bref, il s’agit d’un musée dont l’ambition est grande et qui atteint son objectif.

Aperçu du musée de la Marine
Aperçu du musée de la Marine

Le Musée de la marine, qui lui est adjacent, est de facture beaucoup plus traditionnelle. Son prix d’entrée est de 8,5 euros.

Même s’il fait un peu poussiéreux, il remplit très bien, à sa manière, son mandat de présenter l’histoire de la marine française.

On y voit donc une multitude de maquettes (souvent assez grandes) de navires illustres, les instruments de navigation, des peintures navales, etc.

Son exposition temporaire — consacrée à l’histoire de la pèche commerciale — est, au contraire, très photogénique. Malheureusement, il y est défendu de photographier.

Pavillon Breton

Sur la terrasse du Palais de Chaillot, j’achète une crêpe jambon fromage pour 5 euros (7,50$). Contrairement à celle que j’ai achetée hier d’un autre kiosque, celles du Pavillon Breton sont préparées au fur et à mesure et on y utilise une pâte à crêpe qui n’est pas sucrée. Nettement mieux.

Aperçu du cimetière de Passy

Je prends quelques instants pour visiter le cimetière de Passy situé l’autre côté de la rue.

D’illustres personnages y sont enterrés, dont l’acteur Fernandel, les compositeurs Gabriel Fauré et Debussy, le peintre Édouard Manet, l’industriel Louis Renault et l’architecte du Louvre Hector Lefuel.

Fait à noter : de nombreuses tombes sont perpétuellement fleuries grâce à des gerbes de fleurs en porcelaine émaillée qui les décorent.

J’en profite pour me promener dans le charmant quartier d’Auteuil (qu’on prononce ‘oteil’ en parisien moderne).

Aperçu du Bois de Boulogne

Je traverse ensuite le Bois de Boulogne du sud vers le nord, en longeant la rive occidentale des lacs inférieur et supérieur. En cette fin d’octobre, les arbres feuillus affichent les couleurs vives de leur parure d’automne.

Canard colvert (Anas plastyrhynchos L.)

Le parc est fréquenté principalement par les adeptes de la course à pied, les propriétaires de chiens et les amoureux de la nature.

Après cette longue promenade, je me rends à l’hôtel pour me changer. En chemin, j’achète un Sub30 chez Subway.

Ce soir, je vais entendre l’Orchestre philharmonique de Rotterdam sous la direction de Yannick Nézet-Séguin au Théâtre des Champs-Élysées. Au programme, la 6e symphonie de Beethoven et le Chant de la Terre, de Mahler.

Orchestre philharmonique de Rotterdam au Théâtre des Champs-Élysées

Si l’orchestre a été remarquable dans Mahler, je trouvé leur interprétation de la symphonie de Beethoven très décevante.

Après un premier mouvement à juste titre très viennois par son raffinement, le 2e a été plus une rêverie qu’une évocation de la nature. Quant à l’orage du 4e mouvement, il était plus mozartien que beethovénien tellement il manquait de vigueur.

Après cette journée diversifiée et bien remplie, je rentre à l’hôtel pour la nuit. Je m’endors en déposant la tête sur l’oreiller.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectifs M.Zuiko 75 mm F/1,8 (9e photo), M.Zuiko 7-14 mm F/2,8 (1re, 3e et 4e photos) et M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
  1re photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 2000 — 7 mm
  2e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 3200 — 12 mm
  3e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 1600 — 7 mm
  4e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 1600 — 10 mm
  5e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 2000 — 14 mm
  6e  photo : 1/400 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 13 mm
  7e  photo : 1/800 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 15 mm
  8e  photo : 1/1250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 17 mm
  9e  photo : 1/500 sec. — F/1,8 — ISO 200 — 75 mm
10e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 320 — 26 mm


Pour lire les comptes-rendus du premier ou du deuxième voyage à Paris, veuillez cliquer sur l’hyperlien approprié.

Deuxième voyage à Paris : jour 26
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :