Deuxième voyage à Paris : jour 4

Si ce voyage est le deuxième documenté sur ce blogue, c’est en réalité mon quatrième voyage à Paris.

Des deux premiers voyages, effectués il y a une décennie, il ne me reste rien d’autre que de bons souvenirs puisque presque toutes les photos que j’ai prises ont été perdues à l’occasion d’un écrasement d’ordinateur (j’étais sous Windows à l’époque).

Or depuis toujours, je veux voir l’intérieur du Temple du Marais. Conçue par François Mansard en 1632. ce fut d’abord l’église d’un couvent catholique avant de devenir un temple protestant en 1802.

L’extérieur fut sévèrement endommagé lors de la Commune de 1871, mais l’intérieur a conservé son décor d’origine.

Contrairement aux églises catholiques, les temples protestants de Paris ne sont ouverts qu’à l’occasion des offices religieux. En somme, que le dimanche.

Pendant que des dizaines de milliers de Parisiens participaient aujourd’hui à la course à pied We run Paris (sic), mon marathon à moi était de faire le plus possible d’églises parisiennes ce dimanche matin, dont le Temple du Marais et le Temple de l’oratoire du Louvre.

Quinze minutes avant le début de la messe (donc à 10h15), j’étais au Temple du Marais.

Temple du Marais
Intérieur du temple du Marais

Quel merveilleux édifice… si peu protestant. Les temples réformés se veulent sobres, centrés sur l’évangile. À part l’immense Cathédrale de Berlin (somptueusement décorée), le Temple du Marais est le plus beau temple protestant que je connaisse.

Mais vite, ne nous attardons pas. Je mets le cap sur le Temple de l’oratoire du Louvre qui donne une messe au même moment.

Temple de l’oratoire du Louvre
Intérieur du Temple de l’oratoire du Louvre

Construit de 1621 à 1748, ce temple possède un intérieur dépouillé, axé sur la prédication du pasteur.

Détail du portail de Saint-Germain l’Auxerrois
Bénitier

Je complète le tout par le visite de deux églises qui me sont chères; Saint-Germain l’Auxerrois (l’église paroissiale de mon ancêtre Marguerite Lamirault, fille du cocher de Marie-Thérèse d’Autriche, épouse de Louis XIV) et…

Aperçu de l’intérieur de l’église Saint-Eustache
Guimberge (clé de voûte) de Saint-Eustache

…Saint-Eustache (l’église paroissiale de son époux, Honoré Martel, le premier Martel de ma lignée à immigrer en Nouvelle-France).

Je devais ensuite visiter l’exposition de Rubens à Van Dyck qui se termine aujourd’hui à la Pinacothèque. Mais il y est défendu de photographier. Or pas de photo, pas d’expo.

Je rebrousse chemin et vais donc à la Madeleine, de l’autre côté de la rue.

Église de la Madeleine
Maitre-autel de la Madeleine

C’est la seule église catholique de Paris qui ne soit pas surmontée d’un crucifix. En forme de temple grec, cette bâtisse n’est pas fenêtrée. Conséquemment, l’éclairage intérieur est totalement artificiel. Son maitre-autel est spectaculairement beau.

À deux pas, sur la rue Royale, se trouve la pâtisserie Ladurée : j’y achète un chou praliné à 5,8 euros. Puis je mets le cap sur mon hôtel pour compléter et publier mon compte rendu d’hier (tout en mangeant ma pâtisserie).

Je saute dans le métro afin de me rendre au théâtre Clavel qui présente à 17h Les Feluettes du dramaturge québécois Michel-Marc Bouchard. S’il est fréquent que des pièces du répertoire classique français soient présentées au Québec, l’inverse est plus rare.

La distribution est composée d’acteurs québécois et français que je ne connais pas. Les comédiens sont de bons à excellents et la pièce est assez bien écrite.

Puis je rentre à l’hôtel pour la nuit.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, hypergone 8 mm F/1,8 (2e photo) et objectifs PanLeica 25 mm F/1,4 (6e et 10e photos), M.Zuiko 75 mm F/1,8 (8e photo), et M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
  1re photo : 1/2500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
  2e photo  : 1/60 sec. — F/1,8 — ISO 250 — 8 mm
  3e photo  : 1/1250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
  4e photo  : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 800 — 12 mm
  5e photo  : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 38 mm
  6e photo  : 1/80 sec. — F/1,4 — ISO 800 — 25 mm
  7e photo  : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 320 — 14 mm
  8e photo  : 1/160 sec. — F/1,8 — ISO 500 — 75 mm
  9e photo  : 1/1000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
10e photo  : 1/80 sec. — F/1,4 — ISO 400 — 25 mm


Pour lire les comptes-rendus du premier ou du deuxième voyage à Paris, veuillez cliquer sur l’hyperlien approprié.

Deuxième voyage à Paris : jour 4
Votre évaluation :

Un commentaire à Deuxième voyage à Paris : jour 4

  1. sandy39 dit :

    UN DIMANCHE… POUR UNE MESSE…

    Dimanche : il faisait beau et on repart sur les traces de Marguerite et Honoré… C’est bien elle qui a attendu Honoré, pendant deux ans, de l’autre côté de l’Atlantique…

    Apparemment, vous êtes remonté loin, dans votre arbre généalogique, à moins que ce soit l’œuvre de quelque Ancêtre…

    Ah, voilà donc, toutes vos attaches à la France…

    Par un beau soleil, je choisis La Madeleine… pour son jaune brillant… croquant dans une pâtisserie de chez Ladurée… L’an dernier, c’était pour le baiser, à croquer, en forme de biscuit, si craquant, si envoûtant…

    Finalement, j’ai beau avoir une excellente mémoire -qui étonne, souvent dans le Réel !-, de continuer à vous lire, d’autres souvenirs émergent encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :