Les clichés ethniques du Bloc québécois

 

 
Le soir d’une défaite référendaire, les propos hostiles du premier ministre Jacques Parizeau à l’égard des minorités ethniques du Québec auraient pu être prononcés par n’importe quel chef d’un mouvement d’extrême droite.

Quelques semaines avant l’annonce officielle de la Charte de la laïcité du Parti québécois, je prenais position contre celle-ci, notamment en raison de sa discrimination à l’égard de certaines Musulmanes.

Et voilà que le Bloc Québécois en rajoute en associant deux sujets qui n’ont aucun rapport (autre que la couleur); le pétrole et le niqab.

Quel est ce petit génie qui a eu l’idée de mêler ces deux sujets ?

Tous les dirigeants bloquistes, imbibés de belle rectitude politique, vous diront combien il est important d’éviter les amalgames. Ils vous parleront des efforts qu’ils consacrent à éviter les associations d’idées réductrices à l’égard des minorités ethniques.

Toutefois dans cette campagne, à coup de millions$, le Bloc québécois associe deux dangers anticipés; le pétrole et les Arabes. Comme si les États-Unis n’étaient pas devenus le principal producteur de pétrole au monde, et que le pétrole dont il s’agit dans cette publicité n’était pas canadien à 100%.

Alors j’aimerais qu’on m’explique pourquoi il était nécessaire d’amalgamer le danger des pipelines pétroliers d’une part, et d’autre part le péril du niqab envers les valeurs canadiennes. Il y a un tel écart de dangerosité entre les deux que je ne comprends pas le rapport.

Le Bloc serait mieux avisé de retirer cette publicité démagogique, laide et sale.

Les minorités visibles sont extrêmement sujettes à l’intolérance : en clair, le Bloc veut-il semer l’animosité à l’égard des femmes niqabées ? Si ce n’est pas le cas, doit-on attendre que l’une d’elles soit sauvagement attaquée pour réaliser qu’on est allé trop loin ?

Le Bloc québécois aurait intérêt à se ressaisir et à agir de manière responsable. Et agir de manière responsable, c’est de dire aux électeurs que le problème, c’est la politique conservatrice en matière d’immigration. Cela serait mieux que de susciter l’animosité à l’égard des femmes qui portent le niqab, admises au pays, qui font respecter leurs droits.

Référence : La Charte de la laïcité : un mauvais départ

Les clichés ethniques du Bloc québécois
Votre évaluation :

3 commentaires à Les clichés ethniques du Bloc québécois

  1. Pierre Pinsonnault dit :

    M. Martel, vous écrivez «…qui a eu l’idée de mêler ces deux sujets ? ». Pour répondre à votre question, mais sans avoir analysé leurs programmes respectifs, ne serait-ce pas parce que ce sont les deux seuls sujets sur lesquels le Bloc se différencierait du NPD ?

  2. Il y a toujours un gouffre qui sépare n’importe quel parti fédéraliste d’un parti indépendantiste.

    À plus d’un mois du scrutin, c’est une erreur de mêler un enjeu sécuritaire majeur (un pipeline pétrolier qui traverse la moitié du Canada) et un fait divers (une personne prête à s’identifier en privé, mais qui refuse d’apparaître le visage nu en public).

  3. Claude Labrecque dit :

    Ce jour du référendum, 60% des francophones avaient voté pour l’indépendance du Québec. Je vous laisse deviner qui avaient voté contre.

    Dans les jours précédents le vote, Dennis Trudeau de CBC Montréal laissait entendre à la télé que les immigrants pour le Oui étaient des traitres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :