La loi et l’ordre à Portsmouth

Portsmouth est une ville américaine d’environ 100 000 habitants située en Virginie, au centre de la côte Est des États-Unis.

Kirill-Ivanovich Denyakin

Le 23 avril 2011, le policier Stephen Rankin abat Kirill-Ivanovich Denyakin, un cuisinier de 26 ans de cette ville.

À la suite du signalement d’un cambriolage, le policier s’était rendu où demeurait la victime.

Denyakin, en état d’ébriété, y causait du vacarme. Des voisins avaient appelé la police en prétendant qu’il y avait eu un cambriolage, ce qui était faux.

Arrivé sur les lieux, le policier avait rapidement trouvé Denyakin. Celui-ci n’était pas armé mais refusait d’obéir au policier.

Moins de deux minutes après l’arrivée du policier sur les lieux, ce dernier a tué Denyakin de onze balles, tirées à la poitrine, à l’épaule gauche, au bras droit, à la cuisse gauche, au flanc droit, à la taille, au poignet droit et à la main gauche.

Les tribunaux de Virginie ont innocenté le policier en février 2012. Le policier a été affecté à des tâches administratives pendant trois ans.

William Chapman

Le 22 avril 2015, William Chapman, un noir de 18 ans, non armé, soupçonné de vol à l’étalage, résiste à son arrestation. Le policier est Stephen Rankin, de nouveau patrouilleur. L’adolescent est tué d’une balle au visage et à la poitrine.

Mardi dernier, le procureur de l’État a annoncé qu’il se propose d’accuser le policier pour meurtre. Depuis quatre mois, le service de police a été incapable de préciser la nature des objets que l’adolescent aurait volés. Il semble donc les soupçons du policier n’étaient pas fondés.

Jamycheal Mitchell

Plus tôt ce même jour du 22 avril 2015, un autre policier de cette ville, L. Schaefer, a procédé à l’arrestation de Jamycheal Mitchell, un noir non armé de 24 ans.

Ce dernier a été incarcéré pour avoir volé trois articles d’un dépanneur (appelé supérette en France). Les articles sont une bouteille de boisson gazeuse Mountain Dew, une barre de chocolat Snicker et un petit gâteau, le tout pour une valeur de 5$.

Après un mois d’incarcération, un juge déclare Mitchell inapte à subir un procès et ordonne son transfert à un hôpital psychiatrique.

Incapables de lui trouver un lit, les forces policières le maintiennent en captivité trois autres mois, plus précisément jusqu’au 19 aout, jour où on constate son décès. Selon la directrice de la prison, Mitchell serait mort de cause naturelle.

Pendant que son cadavre est en attente d’autopsie, les dirigeants de la prison ont assuré que sa mort n’avait rien d’anormale.

Toutefois, selon la tante du jeune noir — qui est infirmière — Jamycheal M. Mitchell a été retrouvé dans un état avancé de dénutrition.

Refusant de prendre sa médication et de manger, le jeune noir avait perdu 30kg au cours des quatre mois de son incarcération.

À la suite de son décès, la prison a publié un bref communiqué précisant qu’une enquête était en cours relativement au décès d’un détenu, sans préciser son nom.

C’est le The Guardian qui a ébruité cette affaire, passée complètement inaperçue en Virginie jusqu’à ce que le quotidien britannique la dévoile.

Références :
Death of Kirill Denyakin
Inmate found dead at Hampton Roads Regional Jail
Portsmouth (Virginie)
Young black man jailed since April for alleged $5 theft found dead in cell
William Chapman: state official will seek to prosecute officer who killed teenager
William Chapman: unarmed 18-year-old shot dead by officer who killed before

Publiés depuis :
Study finds police fatally shoot unarmed black men at disproportionate rates (2016-04-07)
Police Brutality at Homan Square (2016-04-11)
Dallas — Une colère noire chauffée à blanc (2016-07-09)

La loi et l’ordre à Portsmouth
Votre évaluation :

9 commentaires à La loi et l’ordre à Portsmouth

  1. sabrina dit :

    en lisant vos articles sur la loi et l’ordre c’est vrai qu’il y’a eu abus de la part de la police mais aussi les gens n’ont plus de limite ; n’ont peur de rien et surtout ne respecte personne et aucune loi .. je suis pour la discipline et le respect. on constate que malheureusement le banditisme ; et le terrorisme augmente de jour en jour .pour conclure je suis entièrement d’accord pour que ces gens soient exterminés ou reconduits dans des établissement hypers sévères pour qu’ils comprennent le mal qui sont entrain de faire . je codamne très très sévèrement les parents qui n’éduquent pas assez leurs enfants après ils disent on arrive plus à les gérer ; je pense que ces parents sont démissionnaires des le départ ou carrément ne sont pas digne d’être parents.

    • Ai-je bien compris que vous êtes d’accord avec l’assassinat extrajudiciaire des personnes appréhendés par la police ?

      Dans les trois cas dont j’ai parlé, aucun tribunal américain n’aurait condamné l’accusé à la peine de mort soit parce que le délit ne méritait pas une telle peine ou soit parce qu’aucun délit n’avait été commis.

      Toutes les études démontrent que l’incarcération pour des délits mineurs dans des établissements hyper sévères augmente la criminalité au lieu de la réduire. Les petits malfaiteurs se lient d’amitié et apprennent des grands. Les jeunes en voie de radicalisation deviennent totalement dévoués au djihad. Où les terroristes de Charlie Hebdo sont-ils devenus amis et complices ? En prison.

      Les États-Unis ont le système judiciaire le plus répressif du monde libre. Leur taux d’incarcération est un des plus élevés, en raison notamment des condamnations reliées à la simple possession de drogues douces.

      Ces emprisonnements stupides, au lieu de faire réfléchir les autres, créent des casiers judiciaires qui nuisent à la réinsertion sociale des ex bagnards; ceux-ci sont alors poussés à la petite criminalité pour survivre à leur sortie de prison.

      Dans les pays démocratiques, ceux qui représentent les moyens répressifs de l’État (les policiers, les juges et les militaires) doivent apprendre à utiliser les pouvoirs qui leur ont été confiés de manière responsable.

      La vague d’assassinats impunis de noirs par des policiers américains pour des motifs totalement futiles mène les États-Unis au bord de la guerre civile; un nombre croissant de jeunes noirs tuent des policiers américains pour venger ces assassinats commis sous le regard complice d’un système judiciaire truffé de juges d’extrême droite racistes (si on me pardonne ce pléonasme).

      Croyez-moi, si le fils du milliardaire Donald Trump volait pour cinq dollars de friandises dans un petit commerce, on ne le laisserait pas mourir de faim dans son cachot afin de donner une leçon aux autres.

      Quant à votre jugement très sévère au sujet des parents, je pense que vous généralisez. Oui, il y a des parents qui ne donnent pas à leurs enfants tout l’amour qu’ils devraient recevoir, habituellement parce qu’ils ont été rejetés eux-mêmes par les leurs.

      La très grande majorité des parents aiment leurs enfants, les éduquent du mieux qu’ils peuvent mais il est faux de croire que les parents soient responsables de ce devient leur progéniture.

  2. sabrina dit :

    à vous lire ; les prisons ne serviront à rien . oui je maintient ce que j’ai dit au par avant . les lois sont faites pour être respectés. dans la religion musulmane les voleurs ont leur coupe les mains . ; je ne suis pas sévère cher monsieur ; je suis juste réaliste .le monde est entrain de changer en mal et cela m’inquiete serieusement . je n’ai jamais dit que les policiers qui tuent abusement sont entrain de faire leur boulot ; mais j’ai dit que les gens doivent apprendre à vivre et surtout à respecter les lois .revenons aux parents je suis entièrement d’accord avec vous que tout parent aime son enfant . mais malheureusement ne savent pas éduquer ces derniers .le monde est devenu matériel donc les enfants se disent que tout passe par l’argent.c’est ce qui est faux .je persiste à dire que les parents sont rèsponsables de leurprogèniture.comment expliquez vous un enfant qui vole et ramene quelque chose à la maison ; le parent voit que son enfant n’a pas d’argent pour se l’offrir et lui même n’a rien donné à son enfant pour cet achat et il accepte que cet article même si c’est juste un bonbon .je suis désolée comment voulez vous que cet enfant revienne au droit chemin si son parent ne lui explique pas ou ne le punit pas même sévèrement .mais j’ai constaté que certains parents ne disent rien aux enfants de peur de les affrontés .la mere c’est l’education ; le papa c’est l’autorité si c’est deux ne font pas leur devoir nos génerations futures vont partir à la dérive .ce qui est catastrophique.et alarmant.

    • D’un simple point de vue pragmatique, il est illogique de dépenser des dizaines de milliers de dollars en frais d’incarcération pour punir le coupable d’un vol à l’étalage insignifiant.

      Le cas de Jamycheal Mitchell n’est pas la preuve qu’il vaut mieux demeurer honnête. C’est plutôt un exemple du mensonge, de la dissimulation, de la cruauté et probablement du racisme des dirigeants et du personnel de cette prison de Portsmouth.

      Dans les sociétés occidentales, les vols qu’il faut réellement décourager sont ceux commis par les bandits à cravate.

      Pensez que la tromperie des grandes institutions financières relative aux actifs adossés à des mauvaises créances hypothécaires (le papier commercial) a presque réussi à faire effondrer l’économie mondiale en 2007-2008.

      Et puisque vous abordez la délicate question de la loi musulmane, précisons que Dieu est infaillible mais que les humains qui font respecter la loi, même musulmane, ne le sont pas.

      Les pays où la loi musulmane — c’est-à-dire la charia — a force de loi sont tous des pays où se pratique la torture.

      Lorsqu’une personne reproche aux tribunaux religieux une erreur judiciaire et d’avoir ainsi amputé la main d’un innocent, il est aussitôt menacé de mort par une fatwa. À défaut, l’État se charge de l’emprisonner et de le battre jusqu’à ce qu’il retire ses propos et ce, afin de préserver la crédibilité du système judiciaire. S’il persiste, il est accusé d’insulte à l’Islam, une accusation dont l’issue est habituellement mortelle.

      Ceci étant dit, je ne nie pas que le vol à l’étalage soit moins fréquent dans les pays régis par les exigences de la charia. Toutefois, le prix à payer pour un tel avantage est trop coûteux.

      Dans les pays où elle a force de loi, la charia enferme les citoyens dans une violence autant barbare que séculaire. Hostiles à toute remise en question, ces pays pratiquent un obscurantisme qui fait que leur contribution à l’avancement des sciences et de la civilisation — et je ne parle pas ici seulement de la civilisation occidentale — est nulle depuis au moins un demi-millénaire.

      Nommez-moi une seule invention qui nous soit indispensable aujourd’hui et qui soit née au cours des cinq derniers siècles dans un pays où la charia a force de loi ?

      Ceux qui sont nés dans ces pays ne sont créatifs que lorsqu’ils émigrent chez nous. Parce que chez eux, leur talent est étouffé par la religion et le conformisme. Pas étonnant que les princes saoudiens préfèrent envoyer leurs enfants faire leurs études dans les meilleurs collèges privés occidentaux plutôt que dans les écoles religieuses de leur pays.

      • sabrina dit :

        si je vous ai dit que je suis pour la punition , je ne voulais pas dire des punitions à tord mais je dis et redis celui qui vole un oeuf vole un boeuf . ce n’est pas moi qui ai inventé ce proverbe .(sourire) cher monsieur je ne veux défendre aucune religion ; en ce qui me concerne je détestes les fanatiques et les faux musulmans qui prétendent qui sont plus musulmans que les autres . je suis une musulmane et pratiquante mais cela ne veut pas dire que je suis pour le terrorisme et l’injustice .si on pratique une religion je pense que ça reste une conviction personnelle , pour moi toutes les religions sont magnifiques et je respecte tout être sur ce bas monde .qui dit musulman ne veut pas dire aussi qu’il est infaillible . on trouve de belles personnes partout et de mauvaises aussi .quand je dis dans la religion musulmane celui ou celle qui vole on lui coupe la main , je suis d’accord sur le principe que s’il y’a preuve . je ne suis pas folle de dire il faut couper la main à un innocent ou il faut l’emprisonner . je n’ai jamais dit de tel . juste que ces dernières années le banditisme à augmenter tout ça ; par ce que l’état est absent ou il ne sanctionne pas assez .je suis contre tout acte abusif que ça soit du côté de l’état ou côté citoyen .cèrte les plus grands voleurs c’est ceux qui portent la cravate et je suis pour qu’ils soient condamnés .même s’ils le sont pas dites vous qu’ils le seront un jour ou un jour la force divine fera son effet.qu’il soit musulman , chrétien , juif ; athé . peu importe ; je ne m’arrête pas à ce détail qui normalement reste privé.mais celui ou celle qui fait du mal qu’il soit condamné; même si c’est mon père ; mon frère ; mon fils ; ma fille ou même ma mère . je suis pour la loi .je suis convaincue que le bon dieu est pour la justice .maintenant s’il y’a des personnes qui ne font pas leur boulot correctement et avec une justice à leur âme et conscience.juste une remarque ce n’est pas par ce que je suis musulmane vous pensez que je défend cette religion . je suis pour l’honnêteté ; le respect ; la loyauté .et je suis ouverte à toutes les religions ; je n’ai aucun préjugé sur .

  3. sandy39 dit :

    UNE LOI… POUR UNE EDUCATION…

    Je suis d’accord avec J.Pierre, Sabrina donne un jugement très sévère au sujet des parents.

    C’est beau J.Pierre : “Oui, il y a des parents… rejetés eux-mêmes par les leurs.” et “il est faux de croire que les parents soient responsables de ce que devient leur progéniture.”

    Dieu est infaillible mais les Humains qui font respecter la loi, ne le sont pas : la plus triste réalité du Monde… Alors, essayons d’être justes !

    Cette fois, il est l’heure pour Moi d’ouvrir le livre de ma Vie (Mon Dieu, J.Pierre me connaît déjà si bien !…) et de vous dire d’où je viens. Je veux en venir aussi à montrer ou démontrer à Sabrina que l’on ne peut pas accuser les parents de tout, ni des actes que commettent leurs Enfants.

    L’Education est une base, une petite chose dans le grand Fleuve de la Vie que la Vie nous promet et, au cours de laquelle, tout individu devra apprendre à gouverner, à prendre des décisions, à faire des choix… face aux Imprévus de la Vie ou Accidents de la Vie… enfin, tout ce qui peut être indépendant de notre Volonté. Et, face à cela, l’argent ne règle pas tout et n’achète pas tout mais, il a pris tellement d’importance, aujourd’hui… Bien sûr que c’est un moyen pour élever ses enfants, décemment… Mais, pour certains aujourd’hui, il est peut-être devenu un but ?

    A lire Sabrina : elle fait une généralité -tout se base sur l’argent !- et, le “métier” de parents a évolué même s’il n’y a pas de méthode, ni de Famille modèle, ni personne n’est un modèle pour personne. Juste une seule chose : les Parents sont toujours un modèle pour leurs Enfants et le restent !

    Nous y voilà : la Famille ! Moi, je viens d’une famille de six enfants (trois filles, trois garçons), je suis numéro 6, donc la dernière ; même si nous venons tous du même moule, nous sommes tous différents (c’est bien connu tout ça !). Enfin, aujourd’hui, nous ne sommes plus que 4 !… Je vous explique : en pas 10 ans, nous avons perdu trois personnes : en premier mon Père (j’étais au lycée : on n’est pas vieux quand on a 18 ans !) ensuite, un frère, le plus jeune (numéro 4 : 30 ans, accident de voiture) suivi du numéro 3 (38 ans : abus d’alcool).

    J.Pierre, ça me dérange que Sabrina parle comme ça… Vous imaginez-vous, si on accuse le Parent qui reste, qui enterre son Mari puis ses deux fils ?

    Je ne pouvais donc pas laisser cette conversation comme ça. Ma Maman ne peut pas être tenue responsable d’avoir enterré tout ce monde : ce serait la faire mourir à son tour…, avant l’heure.

    Parce qu’on n’achète pas la Volonté ni le Courage… et, ce n’est pas non plus l’argent qui nous aide à surmonter nos Chagrins et nos Souffrances… et, je crois que l’Humain se construit beaucoup sur des ruptures… Bref, je suis, de plus en plus d’accord avec les Psys : c’est le Passé qui nous construit et nous faisons beaucoup nos Forces sur nos Faiblesses. Ce n’est pas non plus l’argent qui nous apporte tout le Soutien nécessaire… et, qui nous donne envie de partager !

    Mon Dieu, J.Pierre, j’ai tout dit…, il n’y a rien d’Extraordinaire là-dedans… je ne vais plus savoir quoi écrire… Sans vous gâcher les courants de votre Blogue (vous comprenez, aujourd’hui, l’importance du Pseudo… c’est toute une Vie, les MOTS !), Bonne Journée !

  4. sabrina dit :

    bonjour sandy ;tout d’abord je suis vraiment navrée pour tous ces malheurs que vous avez vécu et subi je compathie avec vous de tout coeur ; confidence pour confidence moi même j’ai perdu mes deux parents en 1 an et demi donc je sais ce que vous ressentez ; quesque vous voulez c’est ça la vie la santé et la mort frappe à toutes les portes ; c’est une loi divine on ne peut rien contre elle. par contre l’education des enfants est à la portée de chaque parent; de chaque frere , de chaque soeur de faire le maximum pour que chacun de nos enfants arriveront à leurs buts et d’etre dans la bonne voie. c’est de notre devoir . je ne changerais pas d’avis sur ça . ensuite chere sandy je n’ai pas conmdanne tous les parents pourquoi le faire je ; il y’a des parents qui sont exemplaires et ont fait et sont prét à faire encore pour leurs enfants .je n’ai jamais dit que les parents sont tous dimmissionaires ; pas du tout ; mais la plus part sont devenu malheureusement.vous savez ; on vit tous dans le même monde ; on a tous un lot de probleme dans cette vie ; qui n’a pas etait touché par un malheur ou un probleme qu’il soit pauvre , riche ; peu importe son rang aussi mais quand il ya un enfant qui déraille je pense que les parents se pose la question pourquoi notre enfant sort du droit chemin ; je ne suis pas entrain de dire que les parents faut qu’ils se culpabilise; non ; de toutes maniere cela ne servirait à rien de penser de cette maniere je dirais plutot qu’il faut essayer de trouver la faille qu’on veuillent ou pas la faille est là et restera si les parents ne chercheront pas à comprendre le pourquoi ?.les enfants n’ont rien demandé et je pense que quand on decide de mettre un enfant faut penser aussi à dire est ce que je suis capable de conduire cet enfant vers un avenir positif ou est ce que je suis capable de donner de moi quelque chose pour mon enfant . oui c’est facile de faire des gosses et apres de dire oui les temps ont changés ; le monde a changé ; les valeurs ont changées non je ne suis pas d’accord c’est nous qui ont changé dans ce cas là ; c’est nous qui ne savons pas éduqué nos enfants . vous avez dit dans votre message que les parents sont des models pour les enfants oui là je vous rejoind alors soyons des models et commençons par nous corriger d’abord . si un enfant change veut dire qu’il a vu ou senti une faille en ses parents et pour lui c’est une aubaine pour qu’il sorte vers un milieu qu’il lui convienne pas .alors essayons de trouver une solution pour sauver nos enfants .maintenant si mon enfant à des problemes psychologiques c’est évident que les parents se retourne vers les specialistes et se feront aider .je dis et redis les parents sont là pour leurs enfants .je ne suis pas d’accord avec les parents qui disent je ne peux plus le gérer ;mon enfant c’est moi qui l’ai enfanté c’est à moi de le gerer non pas lui qui me gerera ; c’est ma loi et la loi de son pere qui passeront tant qu’il vivra sous notre toit . parce que quand il a des enmerdements c’est les parents qui subissent .quand la police vient frappé à votre porte c’est une tuile qui vous tombe dessus ; c’est les parents qui doivent à ce moment d’affronté les problèmes et savoir trouver une solution alors ne me dites pas svp sandy je suis trop sévère. puisque vous avez ouvert votre livre je vous ouvre le mien . moi aussi je suis issue d’une famille trois filles et trois garçons . mes parents ont du mérite et ils ont mon respect total pour ce qu’ils ont fait de notre éducation .je tire mon chapeau à mes parents .pourtant ni ils étaient riches ni non plus pauvre ont était une famille normale . mais je sais que mes parents leurs priorités c’étaient l’éducation ; la santé de leurs enfants dieu merci . j’ai un frere directeur d’une societé ; un architecte ; et un chef de service en cardiologie : mes deux soeurs aussi prof au lycée et l’autre infirmiere et moi même qui suis la ben jamine je suis anesthesiste . mes parents sont arrivés à nous faire toucher par leurs éducation le sens de la vie ; la valeur du respect d’abord envers nous même et envers les autres ; et j’en suis persuadée qu’il y’a beaucoup ; beaucoup de parents qui ont et continu à faire transmettre ces grandes valeurs de la vie .les autres qui ont échouer ils s’enveulent qu’a eux même.désolée Sandy je suis peut être un peu crue mais je suis franche et cela reste que mon avis humble parmis tant d’avis . et de cette maniere c’est à dire la communication qu’on peu apprendre ; se corriger ; transmettre ; et pourquoi pas aporter un positif .bon courage à tous et gros bisous à votre chere maman.

  5. sabrina dit :

    l’éducation n’est pas une petite chose ; c’est un grand pilier dans la famille ; pour chacun de nous et pour le monde si les parents ratent l’education je dirais ils ont tout raté.

  6. sandy39 dit :

    Surtout pour J.Pierre,

    Je ne m’attendais pas à ce que Sabrina nous ouvre son livre… Je suis un petit peu soulagée car je pensais plus à ce que vous me tiriez les oreilles (gronder)… -Jusqu’où nous est-il permis de discuter ?- et, j’étais un peu en souci de vous gâcher votre journée ! Mais, il me fallait mettre un peu d’ordre…

    Parler de Profession sur ce blogue : jamais ! (Enfin ceux qui ont envie, le disent !) Je préfère garder et creuser -comme le fait J.Pierre- le plus fondamental de l’Humanité, enfin garder et creuser les liens qui nous unissent…

    Aujourd’hui, je vais, donc, m’exprimer (re-exprimer) sur ce qui va suivre…

    PUNITION… SANCTION… CONDAMNATION… PRISON… REINSERTION…

    Il est, certainement, difficile de trouver son Horizon, entre les cloisons… -c’est tiré d’une chanson qui a donné le titre d’un album, il y a bientôt deux ans, maintenant, de DETROIT, enfin de Bertrand CANTAT…- ; et même à la sortie de Prison où beaucoup n’ont, probablement, aucune chance de sans sortir et, c’est pour ça que beaucoup se suicident en Prison. Avoir un domicile, un job, un contrat en cours… permettent la réinsertion, sans parler d’être guidé, d’être soutenu, dans ce qu’il a toujours su faire, Bertrand, à écrire.

    LA PRISON : On n’a pas le choix d’emprisonner ceux qui commettent une erreur ; le Système judiciaire est le propre reflet de nos imperfections (c’était magnifique, J.Pierre, je m’en souviendrai toujours !) et, il n’y a pas que les Coupables, il y aussi les Victimes qui vont en Prison, et ceux qui rendent visite à leurs Proches, se retrouvent eux aussi, emprisonnés.

    LA PRISON : elle détruit, il n’y a pas de mystère. Elle affaiblit tous les Sens, dans tous les sens et, le goût à la Vie. “Il n’y a plus de sens, ni la moindre importance…”, nous dit la chanson.

    Bertrand ; si on ne l’avait pas ramené de Vilnius, il serait mort ! J’en suis persuadée et, devait être un peu mieux (mais jamais vraiment bien ), je pense, quand ils l’ont ramené à Muret (Sud de Toulouse, Haute Garonne) et qu’il a pu y faire rentrer sa guitare. A Muret, je crois qu’il a pu bosser sur le Live de 2005 (c’est mon préféré pour le son) et, cela l’ai aidé sur la fin de son incarcération (je n’invente rien : c’est dans les Inrocks, avant la sortie de l’album).

    Vous faites quoi en Prison : à part faire tourner votre fantôme, sur lui-même ?

    LA PRISON : elle détruit l’entourage ! On ne peut pas vivre sans vois ses Enfants… Mon Dieu, les déchirures, lors des visites…

    LA PRISON : elle punit tout, même celui qui continue d’exister sans l’autre, sans son Amour…

    Bertrand a été puni, d’en être privé : privé de ses Enfants puis de sa femme qui s’est, finalement, suicidée…

    LA PRISON : elle punit celui qui est encore en vie.

    LA PRISON : elle fait payer les autres… jusqu’à la dissolution du groupe Noir Désir le 1er décembre 2010 !

    C’est tout ça LA PRISON, alors, il faudrait, plutôt, aider à réinsérer ! Mais comment ?

    Nous avions bien commencé tout ça, avec J.Pierre… alors, un exemple de réinsertion : il n’y avait, donc plus qu’à… le laisser chanter… Lui qui, a accumulé tant de Punitions…

    Parce qu’ECRIRE : c’est le Sens de sa Vie -sa Raison d’Etre- et, du coup, est devenu le mien, peut-être ? (loin de l’Education qui, à mon Avis, ne suffit pas à donner un Sens à notre Vie)

    QUEL HORIZON !

    A J.Pierre : longue Vie à Vous !… pour que je puisse continuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :