Hostilité à l’égard des Roms, des Musulmans et des Juifs en Europe

Le Pew Research Center (PRC) est un organisme américain sans but lucratif créé en 1948 par le fondateur de la Sun Oil Company, Joseph-N. Pew, et son épouse Mary Anderson-Pew.

Du 17 mars au 9 avril 2014, le PRC a réalisé un sondage téléphonique aléatoire auprès d’environ mille adultes dans chacun des pays suivants : Allemagne, Espagne, France, Grèce, Italie, Pologne, et Royaume-Uni.

Ce sondage visait à mesurer la perception de ces peuples à l’égard des Roms, des Musulmans et des Juifs.

Les Roms

Appelés également Bohémiens, Gitans, Tziganes, ou Romanichels, les Roms sont les membres d’un peuple nomade originaire de l’Inde et qui vit principalement dans le sous-continent indo-pakistanais et en Europe. Ils forment 6 à 8% de la population hongroise et 5,3% de la population roumaine. La majorité d’entre eux sont officiellement sans emploi.

2015-08-27 Roms
 
En Espagne, le ressentiment envers les Roms a diminué de 50% à 41% depuis 1991 alors que chez les Allemands, cette proportion est passée de 60% à 42% au cours de la même période.

Interrogés quant à leur opinion favorable ou non au sujet des Roms, les Français et surtout les Italiens se montrent sensiblement moins favorables que les autres Européens.

Il existe une forte corrélation entre l’idéologie du répondant et son opinion à l’égard de cette minorité. En France, 54% des répondants qui se réclament de la Gauche ont une opinion défavorable alors que cette proportion grimpe à 76% chez ceux qui se réclament de la Droite. En Allemagne, ces proportions sont respectivement de 31% et de 51%.

Les Musulmans

2015-08-27 Musulmans
 
Dans les pays européens les plus riches — soit l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni — l’opinion publique est majoritairement favorable aux Musulmans. À l’inverse, c’est en Italie, en Grèce et en Pologne qu’on retrouve le plus de répondants qui ont une opinion défavorable à l’égard de ceux-ci. Les Espagnols sont partagés à ce sujet.

Dans le cas de la France, signalons que c’est le pays européen qui possède la plus forte proportion de citoyens de religion musulmane.

Tout comme au sujet des Roms, l’allégeance politique colore l’opinion du répondant à l’égard des Musulmans. Il y a entre 15 et 27 points d’écart entre les répondants de Gauche et de Droite dans ces pays, sauf en Pologne où la différence n’est que 6%.

De plus, il existe une relation directe entre l’opinion défavorable du répondant et son âge; dans tous ces pays, les répondants d’au moins 50 ans sont davantage portés à avoir une opinion défavorable, comparativement à ceux de moins de 30 ans qui ont majoritairement une opinion favorable.

Les Juifs

2015-08-27 Juifs
 
Comparés aux Roms et aux Musulmans, les Juifs sont perçus de manière favorable en Europe, sauf en Grèce, où l’opinion publique est partagée à leur sujet.

En Allemagne, le sentiment défavorable à l’égard des Juifs a chuté de 24% à 5% depuis 1991, probablement en raison du décès de nombreux Allemands qui sont nés avant la Deuxième Guerre mondiale.

Dans le cas de la France, ces données réfutent l’opinion généralement admise dans les pays anglo-saxons à l’effet que ce pays serait hostile aux Juifs, sentiment renforcé par les médias à chaque incident antisémite posé en France, indépendamment de sa gravité.

Dans le cas de la Grèce, il est possible que le ressentiment à l’égard des Juifs soit lié à la longue tradition européenne de rendre les Juifs responsables de tous les problèmes économiques.

Références :
Chapter 4. Views of Roma, Muslims, Jews
Roms

Paru depuis : Hate crimes against Muslims soar in London (2015-09-07)

Hostilité à l’égard des Roms, des Musulmans et des Juifs en Europe
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :