Le comédie-club Le Bordel

 

Située à l’emplacement — parait-il — d’une ancienne maison close, la salle de spectacle Le Bordel a ouvert ses portes le 10 avril dernier.

Il s’agit d’une salle de petite dimension pouvant accueillir 120 personnes.

À chaque soir du mercredi au samedi, Le Bordel présente une série de cinq numéros présentés par autant de monologuistes, le tout animé par un sixième humoriste.

La durée du spectacle, sans entracte, est de 90 minutes.

Certains des humoristes sont des néophytes qui viennent y acquérir de l’expérience, alors que des personnalités établies du monde de l’humour viennent tester leur nouveau matériel.

Les spectateurs ne savent pas d’avance qui sera en vedette. Hier soir, les humoristes ci-dessus ont présenté leur numéro d’une quinzaine de minutes.

Remarque : Une bonne partie du matériel présenté hier soir racontait des anecdotes inspirées de la vie conjugale. Pourtant, si on examine attentivement les photos ci-dessus (en cliquant sur l’imagette correspondante), un seul des humoristes portait son anneau de mariage : est-ce là ce bon vieux réflexe des maris à retirer leur alliance avant d’aller au bordel ?

L’animateur Simon Delisle — que je voyais pour la première fois — fut mon préféré. C’est lui qui présenta ses collègues Pierre-Bruno Rivard, Laurent Paquin, Charles Lafortune, Mario Tessier et Martin Perizzolo, tous très bons.

Je me suis donc bien amusé et je n’hésite pas à recommander les spectacles qu’on y présente.

Le coût abordable des billets ($15 + taxes) fait en sorte que ces spectacles sont généralement présentés devant une salle comble.

Vous pourrez réserver vos places sur le site web du Bordel ou bien par téléphone au 514-845-4316.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12-40mm F/2,8
1re photo : 1/30 sec. — F/2,8 — ISO 6400 — 12 mm
2e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 500 — 38 mm
3e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 1600 — 32 mm
4e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 1000 — 32 mm
5e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 1000 — 32 mm
6e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 1250 — 32 mm

Le comédie-club Le Bordel
Votre évaluation :

4 commentaires à Le comédie-club Le Bordel

  1. sandy39 dit :

    RENDEZ-VOUS A LA COMEDIE…

    Reprenons, s’il-vous-plaît, le mot BORDEL !

    Chez Nous, une ville vient de ce mot, c’est BORDEAUX !

    Bref, un numéro où l’on s’amuse… mais, je préférerais, de loin, le vôtre… QUI DONNE DES RENDEZ-VOUS INSOUPCONNES…

    Sans faire la Vedette, BON DIMANCHE !

    • Votre commentaire est intéressant. J’ai fait mes petites recherches à ce sujet.

      Malgré leur similitude phonétique, il ne semble pas que le mot bordel et le nom de la ville de Bordeaux aient la même origine.

      À la lecture de Wikipédia, nos lecteurs bordelais se réjouiront sans doute d’apprendre que Bordeaux viendrait de deux mots aquitains signifiant crique ou abri dans les marais.

      Pour ce qui est de bordel, toujours selon Wikipédia, son étymologie viendrait soit du mot gaulois borda (qui signifie une cabane de planche), ou soit du nom donnée aux maisons construites au bord de la Seine appelées bordeaux (ou bord d’eau) dans lesquelles les prostituées exerçaient leur métier au Moyen-âge.

      De manière analogue, l’Académie française croit que l’étymologie de bordel viendrait du mot germanique bord (signifiant planche), devenu borda en francique, puis récupéré tel quel par l’ancien provençal pour signifier cabane. Puis l’ancien français aurait fait évoluer ce mot vers borde. Au XIIe siècle, celui-ci donnera bordel, signifiant une cabane ou une maison de prostitution.

  2. sandy39 dit :

    MEME LE BORD D’EAU A SES SOURCES…

    Entre crique et cabane, alors-là, J.Pierre, vous m’épatez ! Vous aviez tout ça à me dire… un Dimanche !

    Si, je vous donne des Idées, Vous, vous savez les pousser encore plus loin. BRAVO !

    Finalement, c’est très complémentaire tout ça… lorsque les Ponts se rapprochent…

    BORDEAUX : que de Monuments classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ! J’y suis allée une fois, vite fait, trop vite fait… pour le Pont de Pierre ! A cause d’une Série télévisée “Famille d’Accueil” : on voit bien Bordeaux et ce fameux Pont, tournée en Gironde, quelques fois, dans les Landes, dans les champs de maïs (pour les poulets !), dans les vieux épisodes ! Même qu’après quelques pas, je suis tombée, à cause du bord d’un trottoir ! Il y a des villes comme ça qui ne nous conviennent pas… quand on est trop tête en l’air et que l’on regarde trop la Vie devant Soi ! Je devais, sans doute, regarder, trop devant Moi…

    Le Samedi Soir, nouvelle Série “MONGEVILLE” avec Francis Perrin : pareille, tournée en Gironde, Commissariat de Bordeaux et on découvre plus profondément les Richesses de la ville comme l’Intérieur de la Cathédrale… Enfin, on longe, encore plus, les Monuments.

    De la planche à la cabane, au bord de l’eau… Que de mots, toute cette étymologie ! Enfin, la Garonne doit en savoir plus long que Nous ! Et, en plus, elle en trimbale…

    TOUTE UNE HISTOIRE… UNE VIE RYTHMEE AUX FLUX DES MAREES !

  3. sandy39 dit :

    PETITE PRECISION :

    Hier, je suis tombée par hasard sur une vidéo de Bordeaux ! Alors, pour compléter mon discours, je viens rajouter que Bordeaux : c’est 300 Edifices classés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :