Le thé juste pour soi

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La compagnie japonaise Kinto fabrique un modèle de tasse unidose appelé Unimug, au prix de 17,50$ (soit environ 13 euros).

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La tasse proprement dite est en verre (capable de supporter un choc thermique de 120 degrés Celsius), tandis que l’infuseur et le couvercle sont en plastique (plus précisément en copolyester).

Si la tasse est toujours transparente, l’infuseur et le couvercle peuvent être incolores (le modèle ci-dessus), ou teintés bourgogne, miel, gris bleuté, ou gris.

Il est à noter qu’à l’usage, le thé finit par ternir et tacher l’infuseur (comme on peut le voir sur l’image ci-dessus).

En principe, la tasse Unimug a une capacité de 350ml. Toutefois, lorsqu’on tient compte du volume occupé par l’infuseur et les feuilles de thé, la capacité réelle de l’ensemble est de 250ml. L’avantage de ce produit est donc de permettre d’infuser exactement une seule tasse de thé.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

On commence donc par mesurer 250ml d’eau, qu’on porte à l’ébullition.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Pendant que l’eau chauffe, on mesure 5g de feuilles de thé.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Selon le type de thé, on laisse infuser entre trois et cinq minutes.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Puis, on retire l’infuseur et on le laisse égoutter sur la face interne du couvercle.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

L’étape la plus longue et la plus agréable est évidemment la dégustation…

Détails techniques : Appareil Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12-40mm F/2,8
1re photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 640 — 32 mm
2e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 1250 — 40 mm
3e  photo : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 2000 — 40 mm
4e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 800 — 17 mm
5e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 1000 — 17 mm
6e  photo : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 1250 — 40 mm
7e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 2500 — 26 mm

Le thé juste pour soi
Votre évaluation :

Un commentaire à Le thé juste pour soi

  1. sandy39 dit :

    UN PLAISIR A DOSER…

    Oh, non !

    Un thé pour Soi, pour infuser exactement une seule tasse de thé !

    Ben alors, on ne peut pas se resservir et, en plus, on ne partage pas ! Bah !

    Il n’y a plus de plaisir quand on s’amuse à tout mesurer… et, si je pense à votre théière… elle va s’ennuyer…, si on ne la regarde plus !

    Une tasse unidose qui, avec le Temps, se ternira, également, même en passant au lave-vaisselle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :