La Havane-II : Miramar

 

 
Miramar — qui veut dire regarde la mer — est le plus à l’ouest des quartiers touristiques de La Havane.

Ses deux principales attractions sont l’Aquarium national et le célèbre cabaret Tropicana.

C’est dans ce quartier verdoyant et agréable, le long de la cinquième avenue, que se concentrent les ambassades de la capitale. On y rencontre également un grand nombre d’hôtels modernes.

La vidéo débute par un aperçu de l’Instituto Superior de Arte ou École des Beaux-Arts (de 0:05 à 0:12). Né d’une idée de Che Guevara et construit au début des années 1960 d’après les plans de Ricardo Porro, de Roberto Gottardi, et de Vittorio Garatti, ce complexe est considéré comme le chef-d’oeuvre de l’architecture révolutionnaire cubaine. Aucune visite touristique n’y est permise.

De 0:29 à 1:10, nous visitons la basilique Jésus de Miramar, construite de 1948 à 1953. C’est la deuxième plus grande église de la capitale cubaine. Cesareo Marciano Hombrados y de Onativia (1909-1977) y a peint les personnages de ses fresques sous les traits de ses commanditaires.

Immédiatement à l’Est de cette église, on trouve l’hôtel Quinta Avenida (de 1:12 à 1:22). Puis, en se dirigeant vers le détroit de Floride, on rencontre successivement le Centre de commerce de Miramar (de 1:23 à 1:30) et l’hôtel Meliá Habana (de 1:31 à 2:17).

Suivent à l’Est, l’hôtel Occidental Miramar (de 2:18 à 2:23) et l’hôtel Panorama (de 2:24 à 2:50). Situé dans ce dernier, le restaurant Don Alfredo doit son décor somptueux à l’artiste cubain Vicente Bonachea (1957-2012).

De 3:14 à 3:27, c’est le restaurant Casa Española.

Parmi les ambassades du quartier, signalons celle de France, située dans un édifice néo-classique austère auquel on accède sur rendez-vous seulement (à 4:06).

Le théâtre Karl-Marx (de 4:16 à 5:03) est la plus importante salle de spectacle de la capitale cubaine. Il possède une capacité de 5 500 sièges.

Parmi les autres édifices du quartier, signalons l’ambassade russe (à 5:04) et l’église Santa Clara de Casia (de 5:52 à 6:04). Conçue par l’architecte Victor Morales, cette dernière a été construite de 1940 à 1942 : au moment de son inauguration, son style avant-gardiste avait suscité la controverse.


Voir aussi :
Liste des diaporamas du premier voyage à La Havane
Liste des diaporamas du second voyage à La Havane

La Havane-II : Miramar
Votre évaluation :

3 commentaires à La Havane-II : Miramar

  1. sandy39 dit :

    On retourne à La Havane mais je pensais plus aux vidéos de Paris retardées…, certainement, par les Evénements de Janvier.

    Je ferai juste un résumé des Couleurs de la Vie pendant ces Vacances… enfin, de l’Ambiance, devant ce pouce pointant du doigt, tous ces Paysages…

    Davantage de Couleurs sur le Détroit de Floride régnaient sur cette vidéo, que ces jours chez Nous…

    Un grand vent venant balancer un palmier, avec le bruit de l’eau dont je ne me lasse pas…

    Juste du Temps pour tout, entre : prier, danser manger, flâner, espérer…

    De bonnes notes à partager, ces soirs, sur des Airs de guitare… jusqu’au bout de la nuit… où toutes les conditions étaient réunies pour garder tous vos Sens en Eveil, J.Pierre !

    Et, vive le Bonheur que l’on inscrit pour le partager, jusqu’à l’Eternité !

    C’est le carrelage que j’aime à la Basilique Jésus de Miramar.

    A 1:20 : Nuages sur l’Hôtel Quinta Avenida.

    A 1:37 : On boit un coup, à l’arrivée. Pourquoi ces grosses valises ? Pour tout un tas de tenues légères…

    A 1:38 : Mon Dieu, le bar me fait penser à une cage à oiseaux !

    A 1:44 : Pourquoi tous ces bijoux pour l’Arc de Triomphe ?

    A 1:47 : il n’y a que des Bruns…

    A 1:50 : C’est ce que l’on casse le plus dans une Vie : les verres ! Alors, je préfère les serviettes de table… Elles sont brodées, en plus ! J’en ai plein qui viennent des Puces ou ventes garage, chez Vous !

    A 1:56 : Le coup de vent me surprend toujours !

    A 2:39 : Restaurant bleu nuit.

    A 3:25 : resto avec moins de look pour assiette bien garnie.

    A 4:20 : C’est toujours le même pouce qui nous ouvre le Concert… Quand je vous dis, qu’il fallait danser…

    A 5:16 : Vive le Marché ! Les bananes des Antilles : ce sont les meilleures et si trop mûres… flambées !

    Que c’est beau, lourd et bon, à la fois, un ananas… et, une salade de fruits frais incomparable !

    A 5:59 : Les roses rouges me font penser à mon bouquet que l’on m’avait offert, à la maternité, pour la 2e… Et, ce n’était même pas de la part de mon Mari !

    • Pourquoi tous ces bijoux pour l’Arc de Triomphe ?

      Il s’agit de la vitrine de la boutique d’un bijoutier dans la galerie marchande de l’hôtel Meliá Habana.

      Cet entrepreneur utilise cette reproduction de l’Arc de triomphe de l’Étoile comme élément décoratif pour associer à ses bijoux l’image de luxe et de qualité que projette la France à l’étranger.

      Petit détail relatif au concert Hommage aux Beatles : puisque cette soirée s’adressait essentiellement aux Cubains (plutôt qu’aux touristes), le prix du billet était en pesos cubains (et non en pesos convertibles). Donc il n’a coûté un peu moins de 1,3 euro.

  2. sandy39 dit :

    Vous avez bien raison d’en parler de ce concert : vu le prix, ça ne valait pas le coup de s’en priver…, surtout pour l’Eveil des Sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :