Charlie Hebdo : marche de solidarité à Montréal

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Répondant à l’appel du consulat général de France à Montréal, des dizaines de milliers de Montréalais ont participé voilà trois heures à une marche silencieuse, en solidarité avec les manifestations qui se tiennent aujourd’hui à Paris.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12-40mm F/2,8
1re photo : 1/800 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 28 mm
2e  photo : 1/200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 22 mm
3e  photo : 1/1250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 19 mm

Charlie Hebdo : marche de solidarité à Montréal
Votre évaluation :

6 commentaires à Charlie Hebdo : marche de solidarité à Montréal

  1. Jacynthe dit :

    Je suis contente de voir que tant de monde se soit déplacé en ce dimanche frisquet pour marquer notre opposition aux actes de violence gratuits auxquels nous avons assisté la semaine dernière.

    J’ai bien aimé l’affiche “Si Dieu existe, il ne tue pas pour des dessins”.
    Et sur l’ensemble de neige d’un tout-petit “Je serai Charlie”.

    Hier, je suis allée au MBA pour l’exposition Anne Frank : ça fait beaucoup de violence pour une même semaine …

  2. sandy39 dit :

    MANIFESTATION POUR UNE UNION…

    Oui, MAIS…

    Je sais pas, mais Moi, j’ai comme l’impression que ça sonne faux. Le Gouvernement a parlé de Rassemblement pour l’Union mais, j’en doute.

    Peut-être, juste une Illusion, de vouloir bien faire, devant la Liberté d’Expression… enfin, devant le mot LIBERTE ?

    J’ai du mal à avoir confiance. Il faudrait, peut-être, redéfinir, ce qu’est la LIBERTE : autant de sens, qu’il y aurait d’Etres Humains sur Terre… Pour Moi, la LIBERTE, c’est la RESPONSABILITE ! Pour Moi, c’est obligé, devant le slogan : ” Je suis Charlie” ! Parce que la Liberté n’obtient pas les mêmes sens : si l’on vit, seul, au fond d’un bois, retiré de toute Société, déconnecté de tout… et, si nous sommes Citoyens d’une Nation.

    Qui dit NATION dit Limites et Respect (qui sait, encore, ce que cela veut dire ?) des Uns et des Autres, quelle que soit la Couleur de la peau et quelle que soit la Religion !

    Le “Je suis Charlie” me dérange un peu, quelque part… bien que l’on sache que l’on ne tue pas pour un dessin !

    Mais, il subsiste, pour Moi que des MAIS, devant cet Attentat ; car, à travers dessins et caricatures, on ne montre pas forcément la Main que l’on voudrait tendre à son Voisin…, si ce n’est que de creuser encore plus les différences…

    A trop vouloir se moquer, s’est-on, depuis trop longtemps, désunis ?

    OUI, je peux comprendre qu’on s’unisse pour manifester, pour soutenir… surtout pour ceux qui restent Vivants et Victimes à la fois, ayant frôlé, de peu, la Mort… pour Ceux qui sont blessés…et, qui en garderont des séquelles physiques ou psychologiques… et, les images, et, les tirs retentissants, pour encore combien d’années, dans leur tête !

    Et, ce n’est pas parce que je tiens souvent un stylo dans ma Main, que je vais dire : “Je suis Charlie”. Désolée, même si Chacun est libre de manifester, je crois plus en une Illusion !

    Pour conclure, je me demande si la Société de Consommation (abondance de tous biens matériels et d’infos plus ou moins fiables…) n’a pas contribué à creuser nos différences, malgré cette Déclaration de 1789…

    Faudrait-il, refaire la Révolution (laquelle ?) pour récupérer nos Droits de départ ou fondamentaux ? (Je suis dessus depuis 2 jours et, j’y pense à l’instant ! : “le plus fondamental de l’Homme “, c’est chez Vous !).

    “Nous naissons tous égaux en droits” : et, de cette phrase, je pense qu’on n’a pas le droit, d’en rire… surtout pas de s’en moquer !

  3. Jacynthe dit :

    Bonjour Sandy,
    J’avoue que tous ces “Je suis Charlie” m’agacent moi aussi mais je pense que toutes ces affiches qui se sont élevées presque partout dans le monde ont démontré un élan du coeur pour s’opposer à la barbarie de cette tuerie . Après, il faudra se pencher sur le dicton “Toute vérité n’est pas bonne à dire (ou dessiner)” mais où mettre la limite ? A partir du moment où il y a une limite celle-ci ne sera pas nécessairement la bonne pour tous … Finalement, si quelque chose ne nous convient pas, nous ne sommes pas obligés de l’acheter, le lire, y répondre, etc. Par contre, tu peux en discuter. D’avoir tué 12 personnes avec qui ces frères n’étaient pas d’accord, voilà ce qui a causé tous ces “Je suis Charlie”.

  4. sandy39 dit :

    POUR UNE LIMITE DANS LA FOULE…

    Chère Jacinthe,

    Je me retrouve un peu, beaucoup, touchée, devant votre tutoiement. Je n’en ai pas bien l’habitude, sur ce Blogue, souvent au milieu de deux hommes…, auprès desquels, je ne l’oserais pas !

    Pierre nous a déjà dit qu’il était en Retraite et, un jour, il nous a laissé entendre que J.Pierre avait à peu près le même âge que lui…, des Hommes, dans la force de l’âge… et, quand on sait que J.Pierre a, derrière lui, 30 ans de métier… alors, Moi, je me sens toute petite…

    Non, mais, c’est sympa comme Accueil ! Moi, qui crois, toujours, que je pars trop loin, dans certains débats…

    J’aime bien votre mot AGACE parce que si on donne une pancarte “Je suis Charlie” à nos Enfants : savent-ils et sont-ils tous en âge de comprendre ? Parce qu’ils vont faire, sans explication, ce que tout le monde fait… “LA MODE” ! Parce que, peut-être, la foule attire la foule ?…

    Merci Jacynthe ! Vous avez simplifié ce que je voulais dire, depuis mon Continent… J’aurais bien envie de conclure comme ça…, après avoir passé 8 jours à me poser des questions…

    Peut-être est-ce l’absence de limites qui crée l’Intolérance ?

    • Jacynthe dit :

      Désolée Sandy : le “tu” de mon texte ne s’adressait pas à vous. Il fallait le prendre dans le sens de “on”.

  5. sandy39 dit :

    Tant que ce n’est pas du Québécisme, je comprends…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :