Reflets, au temps des Fêtes

Les Chaussures Browns, au 1191 rue Sainte Catherine ouest
Dans une vitrine de la Place des Arts
Dans une vitrine de la Place des Arts
Au Jardin botanique

Détails techniques des photos : Olympus OM-D e-m5, objectif Voigtländer 25mm F/0,95
1re photo : 1/500 sec. — F/2,0 — ISO 200 — 25 mm
2e  photo : 1/125 sec. — F/2,0 — ISO 320 — 25 mm
3e  photo : 1/100 sec. — F/2,0 — ISO 800 — 25 mm
4e  photo : 1/160 sec. — F/2,0 — ISO 200 — 25 mm

Reflets, au temps des Fêtes
Votre évaluation :

3 commentaires à Reflets, au temps des Fêtes

  1. Jacynthe dit :

    Cher Jean-Pierre,
    Je profite de cette période particulière de l’année pour te remercier de toutes les richesses qui arrivent quasi quotidiennement dans mon courrier électronique ! Les sujets ne sont pas tous d’intérêt égal pour moi mais toujours ils sont écrits dans un français impeccable, le contenu fouillé et presque toujours magnifiquement illustré.
    Que 2015 te conserve en Santé afin que nous ayions le plaisir de te lire encore et encore !
    Joyeuses Fêtes,

    • Merci de tes bons souhaits.

      Mon français ne serait pas aussi bien sans le logiciel québécois Antidote. J’y fais transiter tous mes textes avant publication. En relisant ce que j’ai déjà publié, il m’arrive parfois de trouver des fautes qui sont là depuis des mois, à ma grande honte, habituellement dans des ajouts de dernière minute, écrits après la correction d’Antidote.

      Mes articles naissent très souvent d’une photo; celle-ci est le point de départ auquel je greffe un texte, la plupart du temps. C’est ainsi que mes safaris photographiques au Biodôme ont récemment donné naissance à la série récente de textes animaliers.

      D’une certaine manière, je fais comme ces pays producteurs de matières premières qui décident de transformer celle-ci sur place — plutôt que de l’exporter pour être transformée à l’étranger — afin d’accroitre les retombées économiques chez eux.

      Cela m’oblige à effectuer une recherche sur l’internet, à bien comprendre le sujet, et à le présenter dans mes propres mots. De plus, cela me garde en forme et donne l’impression à mes lecteurs que je suis beaucoup plus cultivé que je le suis en réalité. 🙂

      Mais revenons à tes voeux. J’apprécie ton message et je tiens à te souhaiter réciproquement un joyeux temps des Fêtes, une bonne année 2015, et la santé pour toi et ta famille. Des lecteurs comme toi (que j’estime) sont ma motivation à continuer à écrire.

  2. sandy39 dit :

    SAFARI DE COULEURS…

    Entre Vert et Rouge, Argent…

    S’offre à Nous tout un Spectacle de Formes et Couleurs…

    Vous êtes comme Moi, alors, quand vous laissez des fautes (c’est rare, rassurez-vous !), vous avez honte…

    Mais, je sais bien que vous n’avez pas autant de Culture que vous auriez envie de laisser paraître…

    Et, pour conclure, n’y a t’-il que Jacynthe qui cous donnerait l’Envie d’Ecrire ?…

    Et Moi, dans tout ça, je ne devais pas vous aider à améliorer votre français ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :