Ombres & Lumières

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Depuis le 10 décembre jusqu’au 1er février 2015, la Place des Festivals s’est transformée en musée d’Art contemporain à ciel ouvert.

Dans le cadre de la cinquième édition de l’événement Luminothérapie, la firme torontoise Raw Design — en collaboration avec Atomic3 et Dix au carré de Montréal — a réalisé l’oeuvre interactive Prismatica.

Cette installation est composée de cinquante prismes colorés pivotants, d’une hauteur de plus de deux mètres, recouverts d’un filtre qui reflète les couleurs de l’arc-en-ciel en fonction de la lumière et de l’angle d’observation.

Provoquée par le vent ou la main des passants, la rotation de ces prismes iridescents s’accompagne d’un son de clochettes.

Le tout transforme la Place des Festivals en un kaléidoscope hivernal féérique.
 

Cliquez pour démarrer

 
Détails techniques des photos : Olympus OM-D e-m5, objectif Voigtländer 25mm F/0,95
1re photo : 1/125 sec. — F/2,0 — ISO 320 — 25 mm
2e  photo : 1/100 sec. — F/2,0 — ISO 640 — 25 mm
3e  photo : 1/125 sec. — F/2,0 — ISO 500 — 25 mm
4e  photo : 1/100 sec. — F/2,0 — ISO 1000 — 25 mm
5e  photo : 1/100 sec. — F/2,0 — ISO 400 — 25 mm
6e  photo : 1/125 sec. — F/2,0 — ISO 500 — 25 mm

Ombres & Lumières
Votre évaluation :

2 commentaires à Ombres & Lumières

  1. sandy39 dit :

    QUELQUES COULEURS POUR UN COEUR…

    Un Cœur en Hiver éclatant sous quelques lumières surgissant sur un joli blanc…

    Parce qu’au Jeu des Mots, il paraît que l’Hiver s’écourte pour prolonger une toute autre Saison…, qui promet encore bien des Couleurs…

    Brr, quel Avenir, ce mois de Décembre ! ( Je crois même qu’il me ressemble de plus en plus !)

  2. Pierre Pinsonnault dit :

    Jeu des Mots … En voilà, un nouveau découlant il y a quelques minutes de «Luminothérapie» invoquant «guérison, santé» par l’art des lumières, des couleurs. Bien oui, se remémorant qu’art et santé vont de pair, procurant tant à la personne qui le crée qu’à celui qui profite de ce beau plaisir, nous pourrions personnaliser ce plaisir en parlant de «plaisart» ! Dorénavant on dira donc, n’est-ce pas, qu’on s’adonne au plaisart, qu’on le pratique, qu’on en jouit, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :