L’Ibis rouge

Ibis rouge mâle
Ibis rouge
Ibis rouge

Seul oiseau côtier au monde de couleur rouge, cet oiseau est natif des côtes Nord-Est de l’Amérique du Sud. En plus de sa coloration, il se caractérise par son long bec recourbé vers le bas et ses pieds légèrement palmés. Adulte, son poids varie de 500 à 800g. L’envergure de ses ailes est d’environ un mètre.

Le mâle est légèrement plus grand que la femelle.

C’est en fouillant la boue des marais, lagunes et estuaires, que l’Ibis rouge trouve les insectes, crustacés, mollusques, petits poissons et invertébrés dont il se nourrit.

La couleur vive de son plumage lui vient d’un colorant rouge trouvé dans la carapace des crustacés (crevettes et crabes) qu’il consomme. En captivité, si son alimentation est pauvre de ce pigment ou d’un pigment équivalent, ses couleurs pâlissent.

Au cours de la saison de la reproduction — qui se déroule au cours de la saison des pluies, de mars à juillet — le bec du mâle devient noir.

L’Ibis rouge niche en colonie; il construit son nid rudimentaire près du nid d’autres ibis, dans de jeunes palétuviers, entre 1,5 et 6 mètres au-dessus de l’eau. Cinq ou six jours après l’accouplement, la femelle pond entre un et trois oeufs. L’incubation dure de 19 à 23 jours.

Le mâle et la femelle couvent puis prennent soin des petits. Les oisillons accomplissent leur premier vol vers l’âge de 35 jours et deviennent indépendants vers le 75e jour.

L’espérance de vie de cet oiseau est de seize ans dans la nature, et de vingt en captivité.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectifs M.Zuiko 45 mm (1re photo), M.Zuiko 75 mm F/1,8 (2e photo) et M.Zuiko 40-150 mm F/2,8 (3e photo)
1re photo : 1/125 sec. — F/1,8 — ISO 200 — 45 mm
2e  photo : 1/160 sec. — F/1,8 — ISO 400 — 75 mm
3e  photo : 1/320 sec. — F/2,8 — ISO 5000 — 150 mm


Pour consulter les textes de ce blogue consacrés au règne animal, veuillez cliquer sur ceci

L’Ibis rouge
Votre évaluation :

Un commentaire à L’Ibis rouge

  1. sandy39 dit :

    UNE BELLE FAMILLE AU LONG BEC…

    Pour une belle égalité des sexes quand on prend soin des petits à deux !

    Et, en plus du rouge, il vient vieux cet oiseau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :