Des poignées de Fabergé

Poignée d’ombrelle (bowenite, or guilloché, émail et perles)
Poignée d’ombrelle (bowenite, or et rubis)
Poignée d’ombrelle (cristal de roche, or rose, argent guilloché, émail et diamants)
Pommeau de canne (or, argent guilloché, émail et diamants)
Poignée d’ombrelle (aventurine, or, émail et diamants)
Poignée d’ombrelle (cristal de roche, or, argent, vermeil et rubis)
Pommeau d’ombrelle (néphrite, or, diamants et rubis)
Poignée de canne (cristal de roche, or, argent guilloché, émail, diamants et émeraudes)
Pommeau de canne (bowenite, or, argent guilloché, émail et diamants)

Au début du XXe siècle, il devient à la mode de se pavaner sur les boulevards chics de Saint-Pétersbourg, de Moscou ou de Londres avec une canne ou une ombrelle.

Profitant de la popularité de ces accessoires, Fabergé conçoit des pommeaux ravissants et luxueux où il associe généralement sa technique unique du travail de l’émail avec les métaux nobles et les pierres précieuses.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectifs Voigtländer 25 mm F/0,95 (la quatrième photo) et M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
1re photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 640 — 40 mm
2e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 2000 — 36 mm
3e  photo : 1/80 sec. — F/2,0 — ISO 640 — 18 mm
4e  photo : 1/125 sec. — F/2,0 — ISO 2000 — 25 mm
5e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 800 — 38 mm
6e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 2000 — 36 mm
7e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 500 — 40 mm
8e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 1000 — 40 mm
9e  photo : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 1600 — 40 mm


Pour consulter les textes de ce blogue consacrés l’exposition « Fabergé : joaillier des tsars », veuillez cliquer sur ceci

Des poignées de Fabergé
Votre évaluation :

Un commentaire à Des poignées de Fabergé

  1. sandy39 dit :

    POUR UNE UTILISATION DU MOT POMMEAU…

    Encore faut-il savoir de quoi on parle !

    Car, dans la Vie quotidienne, on emploie ce mot pour désigner plusieurs choses.

    Comme le POMMEAU est un apéritif de Normandie, à base de… POMMES !

    Chez Nous, on appelle POMMEAU, ce qui est situé au plafond, pour se mettre sous la douche : le jet d’eau ! On dit aussi TOURNESOL -pas jaune soleil !- car la salle de bains est rouge, blanc et gris !

    Et, d’après le dictionnaire, POMMEAU définit aussi, le devant d’une selle de cheval.

    Le POMMEAU est aussi la boule, située au-dessus d’une canne dont on se servira, peut-être, lorsque nous serons vieux…, lorsque nous deviendrons pas très sûrs de nos pas… comme traîner sur les Boulevards des Faubourgs de nos villes, devant les trottoirs à monter…

    Il n’y aura, alors, pas de quoi se pavaner, les cheveux blancs dans le vent et les rides sous le soleil…

    En attendant de vieillir, si sagement, je me pavane en traînant sur les ondes et, tant pis, si j’embête le Monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :