Pendentifs des Romanov

Aperçu de l’exposition
En or guilloché et émail (vers 1900)
En bowenite, or, rubis et diamants (vers 1900)
En or guilloché et émail (vers 1900)
En agate, or, argent, émail et diamants (entre 1899 et 1908)
En purpurine et or (avant 1899)

Dans la première salle de l’exposition « Fabergé : joaillier des tsars », le Musée des Beaux-Arts de Montréal présente des pendentifs en forme d’œufs de Pâques fabriqués par Fabergé pour la famille impériale.

Puisque ces objets ne sont pas coordonnées avec d’autres parures, il y a lieu de croire qu’il ne s’agissait pas là de bijoux d’apparat mais plutôt de bijoux portés au quotidien par les Romanov.

De taille similaire, ces pendentifs mesurent environ un centimètre de hauteur.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12-40mm F/2,8
1re photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 2500 — 12 mm
2e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 4000 — 38 mm
3e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 1600 — 40 mm
4e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 2500 — 27 mm
5e  photo : 1/80 sec. — F/2,0 — ISO 3200 — 22 mm
6e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 1600 — 40 mm


Pour consulter les textes de ce blogue consacrés l’exposition « Fabergé : joaillier des tsars », veuillez cliquer sur ceci

Pendentifs des Romanov
Votre évaluation :

Un commentaire à Pendentifs des Romanov

  1. sandy39 dit :

    UN PENDENTIF POUR UNE PEPITE…

    Pour Moi, tous ces pendentifs ne me font pas fondre mais me font penser à de jolis, petits bonbons, ronds, mignons en chocolat ! Ils me font penser, tout simplement à des chocobons (je ne sais plus comment ça s’écrit : il n’y en a pas à la Maison, en ce moment !) de chez Kinder Chocolat : croustillants aux éclats de noisette…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :