Infrarouges au Jardin japonais

Cliquer sur la photo pour l’agrandir
Cliquer sur la photo pour l’agrandir
Cliquer sur la photo pour l’agrandir
Cliquer sur la photo pour l’agrandir
Cliquer sur la photo pour l’agrandir
Cliquer sur la photo pour l’agrandir

Le Jardin botanique de Montréal est en fait une collection de jardins extérieurs, en plus de des serres qui attirent des millions de visiteurs.

Si le Jardin japonais a souffert longtemps de la comparaison avec son voisin, le Jardin de Chine, ce n’est plus vrai aujourd’hui. Comme à plusieurs autres endroits sur le site du Jardin botanique, il offre un dépaysement total, loin des bruits de la ville, pourtant si proche…

Détails techniques : Appareil Panasonic GH1 modifié pour faire de la photographie infrarouge, objectif Lumix 14-42mm II
1re photo : 1/400 sec. — F/7,1 — ISO 100 — 15 mm
2e  photo : 1/250 sec. — F/7,1 — ISO 100 — 14 mm
3e  photo : 1/160 sec. — F/7,1 — ISO 100 — 42 mm
4e  photo : 1/80 sec. — F/7,1 — ISO 100 — 17 mm
5e  photo : 1/50 sec. — F/7,1 — ISO 100 — 17 mm
6e  photo : 1/500 sec. — F/7,1 — ISO 100 — 27 mm

À lire également :
La photographie infrarouge
Test comparatif : infrarouge à 720nm vs à contraste élevé
Le Jardin botanique de Vienne, en infrarouge
Les infrarouges de La Havane

Infrarouges au Jardin japonais
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :