Le nouvel orgue de la Maison symphonique de Montréal


 
C’est ce soir qu’avait lieu le concert inaugural du Grand orgue Pierre-Béique de la Maison symphonique de Montréal. Ce concert sera rediffusé dimanche prochain sur l’internet au site medici.tv à 14h30 (heure de Montréal).

Cet orgue porte le nom du fondateur et premier directeur-général de l’Orchestre symphonique de Montréal. On peut entrevoir cet orgue sur la photo ci-dessus, dans le haut de l’image.

Je dis bien entrevoir parce que les 108 tuyaux que les spectateurs voient de la salle ne comptent que pour deux pour cent de l’instrument. En réalité, il compte 6 489 tuyaux dont le plus petit mesure un centimètre et le plus gros pèse 1,5 tonne.

Il compte 83 « jeux », c’est-à-dire qu’il peut mimer le son de 83 orgues différents, de celui d’une église luthérienne pour laquelle aurait pu composer Jean-Sébastien Bach, jusqu’à ces orgues tonitruants admirés par les compositeurs du XIXe siècle. L’orgue comprend même 170 tuyaux faits en bois.

L’orgue a été installé dans la Maison symphonique durant l’été 2013. Depuis ce temps, c’est la phase d’harmonisation. Cette phase vise à s’assurer non pas que les tuyaux jouent juste mais plutôt qu’à leur volume maximal, il n’y ait pas une note plus forte que l’autre.

L’orgue possède un clavier conventionnel, mais également une console électrique et mobile. Conséquemment, le claviériste pour jouer de l’orgue au sein de l’orchestre, voire même en se promenant dans le salle avec son iPad.

Cet orgue, un des plus sophistiqués au monde, est l’œuvre du facteur Casavant Frères, de Saint-Hyacinthe, au Québec.

Références :
Dans l’antre d’une bête à 83 têtes
Une colossale réussite

Détails techniques : Panasonic GH1, objectif Lumix 14-45mm — 1/25 sec. — F/3,7 — ISO 400 — 16 mm

Le nouvel orgue de la Maison symphonique de Montréal
Votre évaluation :

Un commentaire à Le nouvel orgue de la Maison symphonique de Montréal

  1. sandy39 dit :

    EN DIRECT LE DIMANCHE SOIR…

    Voici quelques lignes de mon Inspiration à partager sans Modération :

    C’est ce qu’on appelle le Partage…

    Avec ou sans Instrument de Musique, quel élan nous pousse autant à partager ?

    Parce qu’il y a toujours, quelque part, une Note de Musique, un Air de Chansons, un Refrain à fredonner, en Silence, au milieu de nulle part, en possédant Tous le même Soleil…

    Il n’y a pas de plus grande puissance que l’Art à partager. Et, c’est de loin la plus grosse Merveille du Monde et elle nous emmènera…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :