Le muguet

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

J’étais tout jeune lorsque j’ai offert un premier parfum à ma mère : de L’Eau de muguet. Dans un contenant sobre, parfaitement transparent, cette eau de toilette était colorée vert pâle.

J’adorais l’odeur. Mais ce parfum, je crois bien que ma mère ne s’en ai jamais servi.

Dès mon enfance, avec le pissenlit et le lilas, le muguet représentait le printemps.

En réalité, en dépit de son odeur frais et juvénile, le muguet est toxique. Toutes les parties de la plante le sont. Irritant pour les muqueuses, il provoque une inflammation de la bouche, des nausées, des douleurs abdominales, des vomissements et de la diarrhée. La mort est provoquée par arrêt cardiaque.

Pourtant, c’est une plante si mignonne…

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 objectifs M.Zuiko 25 mm F/1,2 (1re photo) et M.Zuiko 75 mm F/1,8 (2e photo)
1re photo : 1/1250 sec. — F/1,2 — ISO 200 — 25 mm
2e  photo : 1/2500 sec. — F/1,8 — ISO 200 — 75 mm

Le muguet
Votre évaluation :

3 commentaires à Le muguet

  1. Tatiana dit :

    J’adore le muguet. Ça me rappelle l’enfance, à moi aussi.

    La fleur tellement tendre, l’odeur est unique et très agréable (J’ai eu la chance de l’apprécier il y a quelques jours au Jardin botanique, section ‘Plantes toxiques’.) =)

    C’est à l’école puis pendant mon cours de pharmacognosie à l’université que j’ai appris les propriétés non anodines de cette petite plante.

    Je vous salue, M. Martel ! J’espère que vous allez bien =)

    Tatiana

    • Je vais très bien. Mais, de ces temps-ci, se travaille trop, ce qui me laisse moins de temps à consacrer au blogue.

      Je profite de l’occasion pour te féliciter, toi et ton mari pour le site Web bilingue que vous avez mis sur pied.

      Travail remarquable et surtout, très utile.

  2. sandy39 dit :

    POUR UN BOUQUET…

    Une Fleur si fragile pour exprimer un Sentiment si délicat…

    Si les paroles sont, parfois, si lourdes à porter, son parfum est d’autant plus léger, délicat et profond.

    Un Bouquet si fin, si gai, auquel on ne renonce pas à l’arrivée du Printemps.

    Même si je savais que l’on peut mourir en absorbant l’eau du vase, le Muguet reste, tout de même un Bouquet de Bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :