Pénurie des médicaments : inaction du gouvernement Harper

Le 4 juin 2013, Mme Djaouida Sellah, députée du Nouveau parti démocratique pour le comté de St-Bruno – St-Hubert, déposait à la Chambre des communes un projet de loi destiné à atténuer les effets de la pénurie des médicaments au Canada. Celle-ci constitue un problème préoccupant, dont les causes ont fait l’objet d’un texte paru précédemment.

Le projet de loi visait à obliger les fournisseurs de médicaments d’aviser le ministre en cas d’interruption de la production, de la distribution ou de l’importation de médicaments. Une telle obligation existe déjà ou est en voie de l’être aux États-Unis et au sein de l’Union européenne.

De plus, le projet de loi visait à obliger le ministre de la Santé d’élaborer et de mettre en œuvre un plan d’intervention d’urgence pour remédier à ces pénuries.

Malgré le très large appui que ce projet de loi avait recueilli auprès des ordres de pharmaciens et des associations médicales, le gouvernement Harper lui était hostile parce que contraire à sa philosophie de dérèglementation et de laisser-faire. Conséquemment, le projet de loi a été battu en chambre le 12 février dernier.

Le gouvernement Harper invoque que les fabricants divulguent déjà leurs pénuries. Cela est exact. Toutefois, ils le font à la dernière minute ou lorsque cette pénurie est déjà en cours depuis un certain temps. Habituellement, les pharmaciens l’apprennent de leur grossiste au moment où ils tentent d’effectuer un achat : ils sont alors placés devant un fait accompli.

Dans le cas des médicaments protégés par un brevet, seul le gouvernement fédéral a le pouvoir de suspendre ce brevet afin de permettre à d’autres fabricants d’approvisionner le marché.

Bref, un autre exemple du refus obstiné du gouvernement Harper de protéger la population canadienne et de sa servilité à l’industrie, également hostile à ce projet de loi.

Références :
Le NPD demande la divulgation obligatoire des pénuries de médicaments
Les pénuries de médicaments
Loi sur la divulgation des pénuries de médicaments
Mandatory Disclosure of Drug Shortages Act
Mon projet de loi au Parlement: Loi sur la divulgation obligatoire des pénuries de médicaments
Ottawa montré du doigt par Québec et les médecins

Pénurie des médicaments : inaction du gouvernement Harper
Votre évaluation :

3 commentaires à Pénurie des médicaments : inaction du gouvernement Harper

  1. sandy39 dit :

    PÉNURIE DE MEDICAMENTS POUR UNE VIE EN SURSIS…

    Qui dit plus d’approvisionnement, dit manque de médicaments.

    Que va t-on se mettre sous la dent, pour trouver la Santé et, atteindre le Bonheur ? Parce que, malheureusement, la Santé n’est pas toujours dans l’assiette…

    J.Pierre, comment va t-on faire pour continuer notre Chemin si nous ne trouvons plus notre médicament, à la Pharmacie ? Au risque de croiser quelques âmes malades, en perte d’Inspiration…

    Et Moi, avec mon Moral, Source de ma bonne Santé, je ne peux puiser chez les Fournisseurs, ni aux rayons de la Pharmacie… Même si je pousse mon Chemin jusqu’à la Pharmacie, avec ma Traîne de Peines, je ne trouverai jamais mon Instinct de Survie, sur la Route pour la Joie…, si je ne suis pas munie de quelques lignes retraçant l’Actualité… C’est donc, Vous, mon Fournisseur… de Bien-Être !…

    Petite question : Vos quelques voyages en Chine avaient un rapport avec votre boulot, n’est-ce-pas ?

    • Pour être capable d’aimer les autres, il faut s’aimer soi-même.

      Les voyages en Chine ont été motivés secondairement par la curiosité et par le goût de l’aventure. Mais la véritable raison, c’était de me sortir de ma zone de confort et de m’imposer un défi — aller au bout du monde — de manière à être fier de moi.

      Ces voyages n’avaient donc pas de rapport avec mes activités professionnelles. Toutefois, quel que soit le métier qu’on exerce, mieux connaître les êtres humains est toujours utile. Or c’est au contact de la civilisation la plus différente de la nôtre qu’on acquiert la conviction profonde que les Humains ont beaucoup plus de choses en commun qu’on pourrait le penser.

      J’oserais même dire que ce qui est fondamental dans chacun de nous, ce n’est pas ce qui nous rend différent et original, mais ce qui est commun avec le reste de l’Humanité.

  2. sandy39 dit :

    ECRIRE POUR GUERIR…

    Oh là là ! Mais quelle réponse ! C’est magnifique ! Vous m’impressionnez et moi, je me retrouve scotchée devant vos mots. Vous aviez dit à une époque, que vous n’étiez pas assez philosophe. (Je ne me souviens plus du sujet !)

    Comme c’est étrange, vous ouvrez le Sujet alors que habituellement, c’est Moi ! Je crois que c’est une des plus belles de vos réponses. Le Sujet est largement dépassé… Tout est vrai dans ce que vous dites et il reste tellement à dire… sans prendre de médicaments !

    Pour être capable d’aimer les autres, il faut s’aimer soi-même. Je dis souvent à mes Enfants : ” le Respect des Autres passe déjà par le Respect de Soi-même !”

    Le plus fondamental de l’Humanité, est que nous venons au Monde dans une Famille et, plus tard, on crée, aussi, à notre tour, une Famille. Ce qui prolonge le DONNER pour RECEVOIR. Et, on n’est capable de donner aux autres que ce que l’on a reçu. D’où, il faut s’aimer soi-même pour pouvoir aimer les autres. Si le manque a été trop fort, trop difficile à vivre, on cherche toute sa Vie à donner ce que l’on n’a pas eu. A notre Epoque, on a voulu cacher les bases et, les Ambitions de l’Humanité ont pris d’autres directions, depuis la Colonisation… C’est pour ça que l’Humanité s’y perd ; les Belles Valeurs : DONNER pour RECEVOIR, on les a oubliées un peu… On a trop cherché à se distinguer des Autres parce qu’on refuse, parfois, de réaliser les liens qui nous unissent, quelque soit le Continent sur lequel on vit. Parce que sur tous les Continents, le Cœur est palpitant… avec les mêmes Couleurs de Sentiments…

    C’est pour ça que je voulais vous donner une petite dose du médicament de mon Cœur…, en me retrouvant, au milieu de certains membres de votre Famille… Parce qu’il y a toujours une Lumière qui brille pour Chacun, quelque soit le Continent…

    L’Humanité a, donc, aujourd’hui, avec certains membres originaux, retrouvé ses Fondamentaux, en cherchant à donner par-delà les Frontières… Je dirais qu’on le trouve un peu, Ici, un peu du plus fondamental de l’Humanité, en “cherchant” ( je le mets entre guillemets car, pour Certains d’entre Nous, cela fait partie de notre Essence !) à se donner les Uns et les Autres, par delà les Frontières… C’est ce qui nous uni, même si l’on cherche, toujours, par quelque moyen que ce soit, à se distinguer des Autres.

    Pour Moi, le meilleur médicament à partager après AIMER et RESPECT, vient le mot… SOUTIEN. Car le Soutien ne change rien au Destin mais ce n’est pas rien, le SOUTIEN !

    N’est-ce pas le meilleur médicament à partager ? Je crois, sincèrement, que c’est un Miracle, dans le Fondamental de l’Humanité !

    Même si les Voies du Destin sont impénétrables, on peut, toujours, partager les Expériences de la Vie et créer sa propre Histoire, en tressant nos Vies… Il nous emmène, parfois, si loin, le SOUTIEN…

    Alors, oui, je vous suivrai, un peu, beaucoup, sur le Chemin du Partage de votre Blogue… à la recherche de ces médicaments qui nous vont si bien…, parce qu’à travers vos lignes, je sens que vous m’en redonnez, un petit peu, à petites doses mais sûrement…, quand vous osez, parfois, me faire des compliments…

    Ai-je tort ? Mais, j’irais jusqu’à confondre COMPLIMENT et SOUTIEN !

    Ah, le SOUTIEN ! C’est bien la plus belle Main, que l’on nous tend, sans avoir l’Air de Rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :