Les macarons français

Macarons de La Maison du macaron, à Montréal

Le macaron est un petit gâteau granuleux et moelleux à la forme arrondie, d’environ 3 à 5 cm de diamètre, dont la recette — composée de poudre d’amande, de sucre à glacer, et de blancs d’œufs — s’apparente à celle de la meringue.

À l’origine, les macarons français étaient assez semblables aux maccherones vénitiens.

Il faudra attendre le XIXe siècle pour que des pâtissiers parisiens aient l’idée d’unir les coques de macarons deux par deux à l’aide d’une garniture sucrée.

La mode de cette nouvelle friandise a contribué à la popularité des salons de thé. D’abord Pons, aujourd’hui disparu, et surtout Ladurée, qui eut l’idée de les colorer selon leur parfum.

À l’époque, la plupart des cafés étaient réservés aux hommes : dans les salons de thé, les femmes étaient admises librement.

Si, de nos jours, les macarons sont offerts dans toute pâtisserie digne de ce nom, cela n’était pas le cas il y a quelques décennies.

Ladurée, au 21 rue Bonaparte, à Paris

C’est ainsi que j’ai goûté pour la première fois à un macaron à l’occasion d’une visite à l’établissement Ladurée situé sur la rue Bonaparte, en 1984.

On les vendait à la pesée. C’était une fortune du kilo. J’avais demandé le prix pour un macaron. Le vendeur avait été voir son supérieur pour savoir quel prix il devait me charger.

J’avais quitté l’établissement avec ce macaron (dont je ne me rappelle plus la saveur) et une pâtisserie en forme de bouche appelée « Le Baiser de Ladurée », en vedette dans la vitrine ci-dessus.

En 2006, les macarons Ladurée apparaissent dans le film Marie Antoinette de Sofia Coppola. C’est également à cette époque que sont nés les macarons dont la garniture possède une saveur différente de celle des coques, ou des coques de saveurs différentes.

Les macarons avec garniture se conservent entre 5 jours et deux semaines au réfrigérateur. Pour une conservation prolongée, on les placera au congélateur.

Références :
Ladurée
Macaron
Macarons rose bonbon
Recette Macarons au chocolat de Christophe Morel
Recette Macarons français (vanille, chocolat, framboises, pistaches)

Détails techniques :
1re photo : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 — 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 1600 — 21 mm
2e  photo : Canon Powershot G6 — ISO 50 — 7,2 mm

Les macarons français
Votre évaluation :

Un commentaire à Les macarons français

  1. sandy39 dit :

    Il faut vite que je réponde sinon vous allez m’en vouloir, au risque de gâcher certains de nos échanges, à la Veille de 2014 !

    SI RONDS, SI MIGNONS…

    Ne comptez pas venir à la Maison, pour manger des macarons !

    Un truc que je ne sais pas faire. Il paraît que c’est compliqué à réaliser : la recette se fait sur 3 jours !

    Et quand on les aperçoit tous, à travers les vitrines, tous rassemblés, sur leur étalage, unis par leurs couleurs, on se dit qu’ils doivent se sentir si seuls, abandonnés, malgré leur allure attirante…

    Mais, au fait, c’est quoi leur rôle ? Assis là, au milieu de leur rayon réfrigéré, ce n’est pas pour nous donner un peu de chaleur gustative, c’est pour nous faire sauver au plus vite !

    S’ils sont parés de multiples couleurs, leur prix nous dégoûte !

    Je n’ai vraiment pas envie de saisir ces petits gâteaux ronds, du bout des doigts, quand je pense à mon porte-monnaie !, qui serait si vite dessaisi de ce qu’il contient…

    Il vaut mieux pour Moi, sortir de ma batterie de cuisine, les bons gros moules familiaux, dans lesquels tout me réussi ou presque…

    Enfin, à la Maison, il y a toujours un petit carré de quelque chose, à grignoter avec son Café… Et tant qu’il y a du DESIR, il y a de la VIE,… même sans Macaron !

    PETITE SUGGESTION : C’est Moi qui offre le Café donc, sans compromis, Vous n’avez pas à devancer mes DESIRS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :