La discrimination religieuse à l’embauche, une nécessité ?

cb037880
 
Introduction

Le 4 décembre dernier, le Tribunal ontarien des droits de la personne accordait 100 000$ à deux Musulmans qui avaient perdus leurs emplois de cuisiniers dans un même restaurant, essentiellement à cause d’une atmosphère de travail empoisonnée; entre autres, l’employeur les forçait à goûter les plats — dont certains contenaient du porc — contrairement à ce que prescrit l’Islam.

Il est à noter qu’il ne s’agit pas là de la principale raison de cette condamnation, mais d’une parmi les raisons majeures invoquées par le tribunal.

Aujourd’hui, la chaine de magasins britanniques Marks & Spenser s’excuse publiquement après avoir appris qu’une caissière musulmane eut refusé de servir un client dont le panier d’emplettes contenait une bouteille de champagne (la consommation d’alcool étant défendue par l’Islam).

L’entretien d’embauche

Il y a bien des années, en entrevue avant d’être embauché, on m’avait demandé combien je valais, c’est-à-dire de révéler la valeur de tous les biens que je possèdais. J’avais refusé de répondre. On m’avait signalé que si je refusais, je risquais de ne pas obtenir le poste. J’avais réitéré mon refus et j’avais été embauché quand même.

Depuis, le Code du travail a été modifié et il est interdit à un employeur de poser des questions en entrevue qui n’ont pas de rapport avec le poste à combler.

Jusqu’à ce que je prenne connaissance des deux faits divers mentionnés au début du texte, je ne voyais pas de raisons pour qu’un employeur s’informe des croyances religieuses de ses employés; cela ne le regarde pas.

Dans le domaine de la Santé, le professionnel doit assujettir son intérêt personnel à l’intérêt de son patient. Concrètement, un pharmacien ne peut pas refuser d’exécuter une ordonnance de contraceptif oral parce que la contraception est interdite par sa religion à lui. De la même manière, un chirurgien témoin-de-Jéhovah ne pourrait pas laisser un patient mourir d’hémorragie sous le prétexte que sa religion interdit les transfusions sanguines.

Mais à partir du moment où les croyances religieuses de l’employé ont une incidence sur le service à la clientèle, il est normal que l’employeur en soit prévenu.

Il serait imprudent pour un employeur de demander précisément le nom de la religion pratiquée par un postulant puisque si sa candidature est rejetée, ce dernier pourrait prétendre que cet employeur est hostile à sa foi.

Mais il est normal que l’employeur demande, de façon générale, si le postulant a des convictions (religieuses ou autres) qui sont en conflit avec sa description de tâche ou la nature du poste à combler.

Par exemple, s’il n’y a rien d’anormal à ce qu’un végétarien serve au comptoir des viandes d’une épicerie, cela devient conflictuel si ce végétarien croit avoir le devoir moral d’empêcher les carnivores de manger ce qu’ils veulent.

De la même manière, je n’arrive pas à comprendre comment les propriétaires du restaurant ontarien ont pu choisir un Musulman comme chef alors qu’une bonne partie des mets de leur établissement contiennent du porc. De manière analogue, comment ce Musulman a-t-il pu accepter ce poste alors qu’un chef doit nécessairement goûter à ce qu’il prépare.

Donc à partir du moment où la religion sort du domaine privé pour influencer l’exercice d’une fonction rémunérée, il est normal que l’employeur en soit prévenu. Et si ce patron a négligé de s’en informer, c’est le devoir de l’employé de le prévenir avant d’accepter le poste.

Références :
Décision du Tribunal ontarien des droits de la personne
M&S apologises after Muslim assistant refused to sell customer alcohol
Outcry as Muslim M&S worker refuses to sell ‘unclean’ Bible book
3 Muslim restaurant workers awarded $100,000 in discrimination case

Détails techniques : Appareil Olympus OM-D e-m5, objectif Lumix 12-35mm F/2,8 — 1/60 sec. — F/5,6 — ISO 6400 — 32 mm

La discrimination religieuse à l’embauche, une nécessité ?
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :