Les arbres nains chinois du Jardin botanique

Sagérétia (70 ans)
Buisson ardent de Chine (45 ans)
Fusain de Fortune (40 ans)
Pin noir (20 ans)
Orme de Chine (50 ans)
Érable du Japon (40 ans)
L’érable ci-dessus, au printemps

Tout le monde connaît les bonsaïs. Ce qu’on sait moins, c’est que l’art de cultiver des arbres nains en pot à des fins esthétiques est né en Chine, sous la dynastie des Han (-206 à 220 de notre ère). Cet art s’exporta au Japon aux environs des VIe et VIIe siècles. En Chine, on les appelle des penjings (qu’on prononce « pèniéne »).

C’est dans le Jardin de Chine qu’on a installé la collection de penjings du Jardin botanique de Montréal. C’est la plus importante collection de penjings hors de Chine.

Référence : Penjing

Détails techniques : Appareils photo Panasonic GH1 (la dernière photo) et Olympus OM-D e-m5 (les six autres photos). Objectifs Lumix 12-35 mm F/2,8 (1re, 4e et 5e photos), M.Zuiko 60 mm F/2,8 (3e et 6e photos), Tamron SP 90 mm F/2,5 (7e photo) et Voigtländer 25 mm F/0,95 (2e photo).
1re photo : 1/250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 20 mm
2e  photo : 1/125 sec. — F/? — ISO 500 — 25 mm
3e  photo : 1/1000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 60 mm
4e  photo : 1/160 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 26 mm
5e  photo : 1/640 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 26 mm
6e  photo : 1/800 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 60 mm
7e  photo : 1/500 sec. — F/? — ISO 100 — 90 mm


Pour consulter les textes de ce blogue consacrés aux bonsaïs et aux penjings, veuillez cliquer sur ceci

Les arbres nains chinois du Jardin botanique
Votre évaluation :

Un commentaire à Les arbres nains chinois du Jardin botanique

  1. sandy39 dit :

    QUAND L’OJECTIF DEVIENT ESTHETIQUE…

    Mini arbres pour mini couleurs…, plus esthétiques que magiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :