Chihuly — Un univers à couper le souffle (3e partie)

Les lustres et la tour

Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Dans une grande salle sombre, le Musée des Beaux Arts présente quatre lustres et une tour de verre créés par le souffleur Dale Chihuly.

Les lustres n’émettent pas de lumières et sont placées au-dessus de miroirs noirs circulaires qui permettent aux visiteurs de contempler ces œuvres par en dessous. Le lustre orange est intitulé « Escargot orange » et le rouge, « Ananas rouge ». Ce dernier a été recréé l’an dernier pour l’exposition montréalaise, la première version s’étant abîmée au cours de sa traversée de l’Atlantique en 1997.

La tour blanche se dresse elle aussi au-dessus d’un miroir circulaire. En réalité, l’œuvre est composée d’éléments généralement transparents (sauf quelques segments contenant de la poudre d’or). De loin, l’ensemble tire son aspect blanchâtre de la lumière qu’il reflète dans toutes les directions.

Forêt de verre No 6

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

En forme de jeunes pousses, ces néons sont fabriqués en verre blanc rempli d’argon et de néon (ce qui leur confèrent des teintes pastel).

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectifs suivants : Lumix 12-35 mm F/2,8 (les trois premières photos), M.Zuiko 12 mm F/2,0 (les trois suivantes) et Lumix 7-14 mm F/4,0 (la dernière)
1re photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 500 — 12 mm
2e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 27 mm
3e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 640 — 27 mm
4e  photo : 1/25 sec. — F/5,6 — ISO 6400 — 12 mm
5e  photo : 1/80 sec. — F/5,6 — ISO 1600 — 12 mm
6e  photo : 1/60 sec. — F/5,6 — ISO 6400 — 12 mm
7e  photo : 1/50 sec. — F/5,0 — ISO 6400 — 7 mm


Pour consulter les textes de ce blogue consacrés l’exposition « Chihuly — Un univers à couper le souffle », veuillez cliquer sur ceci

Chihuly — Un univers à couper le souffle (3e partie)
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :