Chihuly — Un univers à couper le souffle (2e partie)

Le Plafond persan (2012)

Aménagé dans une salle de la taille d’une chambre à coucher, « Le Plafond persan » est une des œuvres les plus populaires de Dale Chihuly.

Derrière des plaques transparentes soutenues par quelques poutres, environ un millier d’objets en verre de couleurs diverses donnent l’impression d’une mer d’anémones suspendues au-dessus de nos têtes.

Il n’est pas rare de voir des visiteurs — principalement des jeunes — se coucher par terre afin d’avoir une vue d’ensemble de cette œuvre spectaculaire et de la photographier à l’aide de leur téléphone multifonctionnel.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

 
Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Lumix 7-14 mm F/4,0 (la deuxième photo) et M.Zuiko 12 mm F/2,0 (les autres photos)
1re photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 320 — 12 mm
2e  photo : 1/80 sec. — F/4,0 — ISO 400 — 11 mm
3e  photo : 1/80 sec. — F/5,0 — ISO 640 — 12 mm
4e  photo : 1/80 sec. — F/5,0 — ISO 500 — 12 mm
5e  photo : 1/60 sec. — F/5,0 — ISO 400 — 12 mm
6e  photo : 1/80 sec. — F/5,6 — ISO 320 — 12 mm
7e  photo : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
8e  photo : 1/80 sec. — F/5,0 — ISO 400 — 12 mm


Pour consulter les textes de ce blogue consacrés l’exposition « Chihuly — Un univers à couper le souffle », veuillez cliquer sur ceci

Chihuly — Un univers à couper le souffle (2e partie)
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :