Chihuly — Un univers à couper le souffle (1re partie)

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Introduction

Jusqu’au 20 octobre prochain, le Musée des Beaux-Arts de Montréal (MBAM) présente l’exposition « Chihuly — Un univers à couper le souffle ».

Le souffle auquel le titre fait allusion, c’est celui du souffleur de verre. Parce que Dale Chihuly — après des études en design d’intérieur et en architecture — a fait du verre soufflé sa principale activité artistique.

Ce serait même le seul Américain à avoir créé des œuvres chez Venini, le célèbre fabricant de verre de l’île de Murano, dans la lagune de Venise.

Depuis, ce nouveau Tiffany fait naître des installations monumentales et colorées, convoitées par les plus grands musées.

Le Soleil (2013)

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

À la vue des passants sur la rue Sherbrooke, le MBAM a installé « Le Soleil », une sphère de plus de quatre mètres, toute en vrilles jaunes, rouges et bleues.

La Colonnade persane (2008)

Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Dale Chihuly revient à ses premières amours en décorant les colonnes de ce péristyle qui couronne l’escalier d’honneur du musée.

Roseaux turquoise (2012)

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Tout en haut de l’escalier, à l’étage noble, les visiteurs découvrent cette forêt constituée de 199 formes élancées, plantées dans d’anciens troncs de thuyas.

L’ensemble offre des contrastes entre le lisse et le rugueux, entre la minceur et le gras, entre la verticalité et l’horizontalité, entre le rectiligne et le sinueux, entre les couleurs de ciel et de terre.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12 mm F/2,0 (la première photo), objectif Lumix 20 mm F/1,7 (la deuxième photo) et objectif M.Zuiko 12-35 mm F/2,8 (les quatre autres photos)
1re photo : 1/80 sec. — F/5,6 — ISO 4000 — 12 mm
2e  photo : 1/800 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 20 mm
3e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 1250 — 23 mm
4e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 640 — 12 mm
5e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 1250 — 35 mm
6e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 1250 — 12 mm


Pour consulter les textes de ce blogue consacrés l’exposition « Chihuly — Un univers à couper le souffle », veuillez cliquer sur ceci

Chihuly — Un univers à couper le souffle (1re partie)
Votre évaluation :

2 commentaires à Chihuly — Un univers à couper le souffle (1re partie)

  1. Manny Martins dit :

    Quelle beauté, ça me rappelle mes temps de gamin où je vivais près d’usine de vitre, dans une ruelle où les lumières étaient allumées aux gaz. Des belles photos Monsieur Jean-Pierre Martel. Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :