Le papillon Troides rhamdamantus

15 avril 2013
Face dorsale des ailes du papillon mâle
Face dorsale des ailes du papillon femelle
Face ventrale des ailes du papillon mâle
Face ventrale des ailes du papillon femelle
Papillon butinant
Mâle en majesté

Du mardi au dimanche, de 9h à 17h, et ce jusqu’au 28 avril prochain, le Jardin botanique de Montréal présente l’événement annuel « Papillons en liberté ».

Parmi les 33 papillons en vedette, le Troides rhadamantus est certainement un des plus colorés.

Ce papillon de jour possède une envergure de 14 à 16 cm. Ses ailes antérieures noires disposent de thermorécepteurs qui lui permettent d’éviter les brulures lorsqu’exposé au soleil de manière prolongée.

On distingue facilement les sexes en observant la partie des ailes postérieures colorée jaune; cette surface est plus étendue chez le mâle que chez la femelle. En d’autres mots, chez la femelle, la bordure noire des ailes postérieures est plus importante et ce, autant sur leur face dorsale que ventrale.

Son habitat naturel comprend les Philippines, l’Australie, et le sud-est asiatique. Puisqu’il s’agit d’une espèce menacée, le Jardin botanique s’approvisionne auprès de fermes d’élevage.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 60mm Macro F/2,8
1re photo : 1/125 sec. — F/7,1 — ISO 1000 — 60 mm
2e  photo : 1/160 sec. — F/11,0 — ISO 1250 — 60 mm
3e  photo : 1/125 sec. — F/5,0 — ISO 800 — 60 mm
4e  photo : 1/160 sec. — F/2,8 — ISO 400 — 60 mm
5e  photo : 1/125 sec. — F/2,8 — ISO 640 — 60 mm
6e  photo : 1/125 sec. — F/5,6 — ISO 400 — 60 mm


Pour consulter les textes de ce blogue consacrés aux papillons, veuillez cliquer sur ceci

Le papillon Troides rhamdamantus
Votre évaluation :

2 commentaires

| Entomologie | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :