Du rouge en janvier…

Anthurium
Bourgeons du broméliacée « Tillandsia cyanea »
Vriesia

À l’époque où j’utilisais un Panasonic GH1, mes fichiers bruts (RAW) étaient déchiffrés par Photoshop et sauvegardés sous forme de JPEGs.

Mais le rouge de ces photos était tellement saturé que les objets de cette couleur apparaissaient presque fluorescents sous Windows.

Depuis que j’utilise un OM-D e-m5 d’Olympus — l’appareil photo de l’année, selon les lecteurs de DPReview — je n’ai plus ce problème et je peux donc me vautrer dans le rouge…

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 60mm Macro F/2.8
1re photo : 1/160 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 60 mm
2e  photo : 1/80 sec. — F/11 — ISO 6400 — 60 mm
3e  photo : 1/125 sec. — F/2,8 — ISO 800 — 60 mm

Du rouge en janvier…
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :