Le spectacle de clôture des feux d’artifice, le 3 août 2012

 

 
Sur la musique du groupe britannique Queen, la firme italienne Pierpaolo Serafino de Panzera présentait vendredi soir, hors compétition, le spectacle pyrotechnique de clôture des Feux Loto-Québec.

Entre autres, l’artificier a choisi un grand nombre de feux bas, très lumineux — et qui dégagent donc beaucoup de fumée — ce qui a eu pour effet d’ensevelir la Ronde (le parc d’attractions de Montréal) sous une épaisse couche de gaz irritants, au grand déplaisir de ceux qui avaient payé environ 50$ afin d’assister au spectacle dans les gradins prévus à cet effet.

Pour la très grande majorité de ceux qui ont assisté gratuitement au spectacle sur le pont Jacques-Cartier ou sous le pont, ce feu d’artifice fut un spectacle très agréable…

Détails techniques de la vidéo : Appareil photo Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12mm F/2,0.


Pour accéder au menu des vidéos de tous les feux d’artifice en compétition en 2012, veuillez cliquer sur ceci.

Le spectacle de clôture des feux d’artifice, le 3 août 2012
Votre évaluation :

2 commentaires à Le spectacle de clôture des feux d’artifice, le 3 août 2012

  1. sandy39 dit :

    Je parie que vous en faîtes partie… de ces petits malins !

    Merci et pour nous aussi, c’est gratuit !

    • Je suis moins malin qu’économe. Parmi les personnes qui assistent aux feux assis sur les gradins prévus à cet effet, beaucoup ont reçu des billet de faveur donnés par des compagnies. Cela n’est pas mon cas. Donc, je vais sur un pont à proximité, qui surplombe le site. Des dizaines de milliers de personnes assistent à ces feux comme moi, des rives du fleuve ou sur le pont.

      En 2004, j’ai organisé à Montréal un symposium international de programmeurs. Et le soir où j’ai amené certains d’entre eux voir les feux, mes invités américains étaient étonnés de voir qu’on fermait complètement le principal pont menant à l’île de Montréal non pas pour retarder l’avance de blindés ennemis qui voudraient s’emparer de la ville, mais tout simplement pour contribuer au plaisir des citoyens. Tout un choc culturel. Pour eux, fermer le pont de Brooklyn à New York pour les mêmes raisons était impensable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :