Vienne — Favoriten

 

 
FavoritenStrasse

Au milieu du XVIIe siècle, la dynastie des Habsbourg se construisit une résidence d’été — surnommée « Nouveau palais de la favorite » — dans la campagne située au sud de Vienne, le long du chemin en terre battue qui menait vers la Hongrie.

Depuis ce temps, l’expansion urbaine de Vienne a fait en sorte que ce territoire bucolique fait maintenant partie de la ville. De plus, ce chemin est devenu la rue de la Favorite (en autrichien FavoritenStrasse), longue de 5,7 km, qui traverse plusieurs quartiers.

Dans sa partie nord, FavoritenStrasse est ouverte à la circulation et constitue la frontière ouest de l’arrondissement de Wieden. Au sud, c’est une large rue commerciale piétonne qui traverse un arrondissement auquel elle a donné son nom : l’arrondissement Favoriten, soit le sujet de cette vidéo.

L’arrondissement de Favoriten

Situé au sud de l’arrondissement de Wieden (lui-même au sud du quartier de la Vieille ville), Favoriten est le plus peuplé de Vienne; sur une superficie de 31,8 km² y vivent près de 180 000 personnes, soit un peu plus de 10% de la population totale de la capitale autrichienne.

C’est une partie de Vienne peu fréquentée par les touristes. J’y suis allé un avant-midi et j’en ai rapporté les photos de ce court diaporama.

À 0:14, voici le Centre commercial Colombus, dans lequel on trouve un magasin Saturn. À Berlin et à Vienne, le grand magasin d’articles électroniques — l’équivalent de Future Shop à Montréal ou le Bazar de l’Hôtel de ville à Paris — s’appelle Saturn, qu’on prononce « Satourne ».

On pourrait se surprendre que dans une ville aussi verte que Vienne, cette partie de FavoritenStrasse ne soit décorée que d’arbres en pots. C’est que sous cette artère commerciale, une ligne de métro passe tellement près de la surface qu’il a été jugé imprudent d’y planter des arbres.

De 0:33 à 0:54, nous visitons l’église Saint-Jean l’Évangéliste, consacrée en 1876 mais restaurée après les lourds dommages subis au cours de la 2e guerre mondiale.

À 0:55, il s’agit d’un édifice étonnant, construit de 1975 à 1979 par l’architecte autrichien Günther Domenig (décédé il y a deux semaines). Cette succursale de la Centrale des caisses d’épargne est un édifice en béton armé dont la façade est revêtue de plaques en acier inoxydable courbées. C’est un chef-d’œuvre d’architecture contemporaine.

De 1:15 à 1:25, nous voyons l’église catholique romaine Saint-Antoine-de-Padoue. Construite de 1896 à 1902, c’est la plus grande église de Favoriten. Extérieurement, elle est de style romano-byzantin : son intérieur moderne témoigne des dommages causés par les bombardements alliés durant l’hiver de 1944.


Voir aussi : Liste des diaporamas de Vienne

Vienne — Favoriten
Votre évaluation :

5 commentaires à Vienne — Favoriten

  1. sandy39 dit :

    Qu’il est beau le manège ! Quand on était petit, si on attrapait le pompon, on avait droit à un tour gratuit.

    Et oui, l’essence est très chère ! Actuellement (oui, oui, je suis trés très en retard), entre 1.37 et 1.40 euros !

    Vous avez dû faire quelques achats dans le centre commercial. N’y avait-il pas une histoire de chaussettes et, rentré à l’Hôtel, la valise était arrivée !

    SWATCH : Ah, les montres suisses, célèbres partout dans le Monde !

    A 0:57: On croirait un bloc qui a des jambes et qui va ne va pas tarder à se détacher pour faire peur à la Foule. Vite, sauvons-nous !

    A 1:00: Les meilleures bananes sont celles qui viennent de Martinique ou de Guadeloupe.

    Miam, miam, les fruits rouges ! Ils sont toujours les bienvenus mélangés à un yaourt nature ou fromage blanc.

    A 1:15: C’est une véritable carte postale.

    • « Vous avez dû faire quelques achats dans le centre commercial (de 0:15 à 0:19). N’y avait-il pas une histoire de chaussettes et rentré à l’Hôtel, la valise était arrivée ! »

      Oui en effet (vous avez bonne mémoire). J’ai acheté dans ce centre commercial tout ce qui était essentiel pendant que j’allais être privé de cette valise, égarée au cours du transport.

      « À 1:15, c’est une véritable carte postale »

      Cette église est effectivement très photogénique.

      Merci pour votre commentaire.

  2. sandy39 dit :

    Je fouille mais il n’y en a plus des photos de voyage à commenter !
    J’étais persuadée qu’il restait un diaporama !

    Mais alors, c’est quand, que nous empruntons la même route pour se laisser porter vers le Rendez-Vous de l’EXTRA…, peut-être jusqu’au bout de la Terre ?

  3. sandy39 dit :

    Merci ! J’ai retrouvé dans mes archives : j’avais fait une liste.

    Et oui, Vienne doit nous apporter encore quelques richesses à partager… et en plus, avec un sourire ! Ouah ! Quelle chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :