Simili bande dessinée


 
La compagnie Olympus vient de commercialiser un nouvel appareil photo absolument extraordinaire. L’Olympus OM-D e-m5 — c’est son nom — est doté du plus puissant stabilisateur d’image actuellement offert : il permet de prendre en marchant des photos absolument nettes. Les vidéos prises avec cet appareil ont presque la fluidité qu’elles auraient avec un steadicam.

Normalement je n’aime pas beaucoup ces logiciels d’appoint (qu’on peut acheter treize à la douzaine) et qui transforment les photos en images extravagantes. Toutefois, parmi les « filtres » de l’OM-D, l’un d’eux crée deux images; en plus de la photo « normale », il donne naissance à une copie solarisée qui fait penser à une case de bande dessinée.

Afin de tester cet appareil, je me suis promené hier après-midi dans le minuscule quartier chinois de Montréal. Voici le résultat :

Note : On peut cliquer sur les imagettes ci-dessous pour les agrandir.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12mm f/2,0
Photo du haut : 1/640 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 12 mm
1re imagette  : 1/640 sec. — F/6,3 — ISO 200 — 12 mm
2e  imagette  : 1/640 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 12 mm
3e  imagette  : 1/640 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 12 mm

Simili bande dessinée
Votre évaluation :

2 commentaires à Simili bande dessinée

  1. Robert Béliveau dit :

    Bonjour,

    Je pars en voyage l’été prochain et possède une caméra D-SLR mais je trouve cela un peu gros.

    Je pense que la Olympus dont tu parles est un achat intéressant. Crois-tu que pour le voyage, cela est approprié? Et si oui, où as-tu acheté ta caméra Olympus ?

    Merci à l’avance

    • Je me suis procuré mon Olympus OM-D e-m5 chez L.L. Lozeau.

      Si vous recherchez un appareil photo pouvant donner une excellente qualité d’image mais dont le poids est beaucoup moindre qu’un reflex, le seul choix est un compact à objectif interchangeable (un Micro 4/3 d’Olympus ou de Panasonic, un NEX de Sony, un NX de Samsung ou un Nikon 1).

      Dans cette nouvelle catégorie d’appareils, la famille la plus mature est indéniablement les appareils Micro quatre tiers.

      Leurs avantages ?
      – un grand choix d’objectifs (les focales fixes sont d’une netteté exceptionnelle : les zooms sont passables ou plutôt biens),
      – la correction automatique des aberrations optiques (et chromatiques, dans le cas des objectifs de Panasonic),
      – la possibilité de débarrasser le capteur de ses poussières par vibration (la meilleure technologie est celle d’Olympus),
      – la possibilité de prendre des photos 3D (pour certains appareils seulement),
      – et, dans le cas précis de l’OM-D, un stabilisateur d’image ahurissant.

      Si vous attachez beaucoup d’importance à la vidéo, je n’ai pas eu le temps de comparer l’OM-D avec mon Lumix GH1 et, conséquemment, je ne peux pas vous conseiller à ce sujet.

      Pour ce qui est de la qualité de l’image, l’OM-D est présentement le meilleur appareil de sa catégorie.

      Toutefois, son manuel d’instruction est beaucoup trop sommaire et j’avoue ne pas trop me retrouver dans ses menus. J’ai bien hâte de trouver un bouquin qui me permettra de tirer pleinement profit de cet appareil.

      Donc, oui, l’OM-D est très bon choix d’appareil-photo pour voyager, d’autant plus qu’il est tropicalisé (le terme chic pour dire « à l’épreuve de la pluie ») : toutefois, pour profiter de cet avantage, il vous faudra également l’objectif M.Zuiko 14-50mm.

      Ceci étant dit, si vous deviez vous procurer un OM-D, je vous suggèrerais de l’acheter suffisamment longtemps à l’avance pour vous y familiariser avant votre départ.

      Pour une idée de ce que peut faire cet appareil : Concours de la revue DPReview.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :