Pot-pourri frivole pour le temps des fêtes

25 décembre 2011


 
• Les optimistes croient que les choses ne peuvent pas aller mieux : les pessimistes craignent que cela ne soit vrai.

• On ignore généralement que sur un avion, les turbines servent aussi à rafraichir les pilotes : la preuve, c’est que lorsqu’elles s’arrêtent en vol, les pilotes ont chaud.

• Noé était un amateur quand il construisit son arche. Mais ce sont des professionnels qui ont construit le Titanic.

• Tous les économistes sont d’accord : la parole est gratuite parce que l’offre excède de beaucoup la demande.

• La sagesse vient toujours avec l’âge. Mais à l’inverse, l’âge vient parfois seul.

• Aux États-Unis, on ne sait pas pourquoi il faut utiliser des aiguilles stériles pour injecter des doses mortelles aux condamnés.

• En prévision d’une catastrophe aérienne, au lieu d’enseigner à leurs passagers comment gonfler des vestes gonflables, les transporteurs seraient mieux avisées de leur remettre des parachutes.

• Les armées les mieux équipées, celles qui disposent des budgets les plus importants, sont impuissantes face à une rumeur.

• Tout comme les couches de bébé, les politiciens doivent être changés régulièrement, pour les mêmes raisons.

• Comme il est frustrant pour celui qui croit connaître toutes les réponses de constater que personne ne leur pose de question.

• Je ne suis absolument pas superstitieux parce je sais qu’être superstitieux, ça porte malheur.

Détails techniques de la photo : Panasonic GF1, objectif Lumix 20mm F/1,7 — 1/40 sec. — F/1,7 — ISO 800 — 20 mm

Pot-pourri frivole pour le temps des fêtes
Votre évaluation :

Un commentaire

| Humour | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :