L’herboristerie Jacob Hooij

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le plus ancien quartier résidentiel d’Amsterdam s’appelle le Vieux-côté. C’est là qu’est située l’herboristerie Jacob Hooij & Cie, établie en 1743. C’est un des magasins les plus pittoresques d’Amsterdam. Depuis 130 ans, il est tenu par la famille Oldeboom.

On y trouve le type de marchandise que les marins hollandais rapportaient d’Orient au XVIIIe siècle : plus de 600 types d’herbes et d’épices (pour la cuisine ou pour usage médical), 30 sortes de thé, des huiles essentielles et de l’encens.

Entrer dans cette boutique est un peu comme emprunter une machine à remonter le temps. On y trouve également des remèdes homéopathiques (près de la fenêtre) et divers produits pour le corps (crèmes et lotions biologiques).

Les Amstellodamois y achètent surtout une spécialité nationale, les dropjes, une confiserie à base de réglisse, réputée efficace contre le mal de gorge. À droite de l’image, on voit quelques uns des bols à poissons dans lesquels les dizaines de sortes de dropjes sont offerts, dans des saveurs allant du doux au sur et au salé.

Détails techniques : Canon Powershot G6 — 1/5 sec. — F/2,5 — ISO 50 — 7,2 mm

Note : La photo ci-dessus s’est méritée une 15e place (sur 76 entrées) au concours intitulé « Amsterdam, The Netherlands », organisé par la revue électronique DPReview.

L’herboristerie Jacob Hooij
Votre évaluation :

Un commentaire à L’herboristerie Jacob Hooij

  1. sandy39 dit :

    Si je rentrais dans une boutique comme celle-ci, il faudrait que je me retienne ! J’aurais envie d’ouvrir tous les tiroirs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :