Vue du parc du Centenaire, à Shanghai

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La revue électronique DPReview organisait récemment un concours de photographie dont le défi consistait, pour le concurrent, à montrer sa vision particulière de la Chine (« Show off your unique view of China »).

Il y a sur l’internet des millions de photos de la Chine. Mais très peu d’entre elles sont des photos infrarouges.

J’ai donc soumis cette photo prise dans le parc du Centenaire, à Shanghai. C’était vers midi, une journée de canicule en septembre 2010. Le vent transportait les bruits aigus du frottement des herbes et du cri des grillons.

En infrarouge, l’eau est noire, tout comme un ciel sans nuage. Puisque les rayons infrarouges représentent près de la moitié de l’énergie émise par le soleil, la végétation est bombardée de ces rayons qu’elle fait rebondir dans toutes les directions.

Normalement bloqués, ces rayons atteignent le capteur des appareils infrarouges. L’intense luminosité du feuillage le fait paraitre pâle, comme recouvert de givre.

Bref, la photo ci-dessus s’est mérité une 5e place (sur 54 entrées) à ce concours, intitulé « China ».

Détails techniques : Canon Powershot G6 modifié pour faire de la photographie infrarouge — 1/400 sec. — F/3,5 — ISO 50 — 7,2 mm


Pour voir tous textes sur ce blogue consacrés à la photographie infrarouge, veuillez cliquer sur ceci.

Vue du parc du Centenaire, à Shanghai
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :