Le Bazar Yuyuan de Shanghai

 

 
« Bazar Yuyuan » signifie littéralement « Bazar des jardins Yu » (dont il est adjacent). C’est un des lieux les plus populaires de la Vieille Ville.

Il s’agit d’un complexe commercial regroupant plusieurs bâtisses. Un petit nombre d’entre elles sont anciennes mais ont été restaurées. La plupart sont des constructions nouvelles, de style Ming. Elles sont peintes brun rougeâtre et blanc, avec quelques touches dorées. Grâce à cette unité stylistique, le tout forme un ensemble cohérent.

On y trouve de tout : baguettes, soieries, éventails, céramiques, produits artisanaux, bijoux, restaurants, amuseurs, etc.

À 1:24, nous visitons une maison de thé située en hauteur, et auquel on accède par un ascenseur dérobé dans le coin d’un studio de photographie. Je n’aurais jamais trouvé l’endroit sans l’aide de M. Hui Guo Jiang, un sino-canadien rencontré par hasard dans le bazar. À l’extérieur de cette maison de thé, une terrasse permet d’admirer les alentours.

À 1:47, nous apercevons brièvement le « Pavillon de thé au milieu du lac », construit sur des pilotis en pierre au milieu d’un lac artificiel. Cette construction vieille de quatre siècles, a été transformée en maison de thé en 1855. On l’emprunte par le « Pont aux neuf détours » : la forme en zigzag de cette voie d’accès a pour but d’empêcher les mauvais esprits d’atteindre le pavillon, puisque ceux-ci — comme tout le monde sait — ne peuvent se déplacer qu’en ligne droite.

À 1:49, nous sommes dans une maison de thé (voisine du Pavillon) qui est renommée pour servir quelques-uns parmi les meilleurs raviolis de Shanghai ou Xiaolongbao, c’est-à-dire « pains du petit panier » (que l’on peut voir à 1:52).

Ces derniers se distinguent des autres raviolis chinois par le fait que leur contenu baigne dans un bouillon. On doit donc les entamer par la cheminée située sur le dessus, à défaut de quoi on risque de se bruler la bouche (ou d’éclabousser ses vêtements) avec ce bouillon très chaud si on les mange comme on croquerait une pomme.

À 3:21, nous prenons le repas du midi dans la cafeteria du Bazar, immensément populaire. La file d’attente aux caisses sera de vingt minutes. Soulignons que de 3:44 à 3:51, un employé (celui de droite) prépare des raviolis de Shanghai.

À 3:56, ce que l’on voit est un gâteau de lune.

De 4:06 à 4:51, nous visitons l’Ancien Temple de la cité de Shanghai, adjacent au Bazar. Ce temple a été détruit par un incendie en 1922 et saccagé durant la révolution culturelle : restauré, il a rouvert ses portes en 2006.

La soirée se termine par une courte visite de centres commerciaux modernes qui voisinent le bazar.


Voir aussi : Liste des diaporamas de Shanghai

Le Bazar Yuyuan de Shanghai
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :