Enceintes paraboliques au Musée de la poste de Shanghai

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

On connait tous les antennes paraboliques : celles-ci réféchissent et concentrent les signaux émis par une source (généralement lointaine) vers un capteur situé au foyer de la parabole.

Les enceintes paraboliques font l’inverse. La source sonore est au foyer et la diffusion du signal est limitée devant la parabole par la courbure de celle-ci.

L’édifice de l’ancienne Poste centrale de Shanghai habrite aujourd’hui le Musée de la poste. On y expose surtout l’outillage et la technologie utilisés au fil des années pour classer et acheminer le courrier.

Devant chaque vitrine, les commentaires (en mandarin) sont diffusés par des enceintes paraboliques. En gros, elles réservent la diffusion du son aux personnes placées sous l’enceinte.

Enceintes paraboliques au Musée de la poste de Shanghai
Votre évaluation :

5 commentaires à Enceintes paraboliques au Musée de la poste de Shanghai

  1. Diane Bernier dit :

    Bonjour Monsieur Martel,

    Vos textes sont très instructifs, parfois divertissants (je m’ennuie du Nutella), toujours intéressants. Vous êtes un auteur prolifique.

    J’ai suivi votre suggestion de créer un blogue; vous pouvez me lire à
    http://motsenemergence.wordpress.com

    Merci de la suggestion
    Diane Bernier

    • Je me suis imposé la discipline d’essayer d’écrire un billet à tous les jours. J’y réussi la plupart du temps.

      J’aime beaucoup votre blogue. Il est beau. La délicatesse des coloris met en valeur votre prose. Par moment, on croirait à de la poésie sans rime.

      Je vous ai à peine reconnue sur la photo du billet « L’ancêtre retrouvé » (une photo qu’on croirait extraite du film « Mars Attacks! »). Quant au billet « Le père mythique », non, je ne crois pas qu’un homme ait pu l’écrire.

      Malgré le fait que vous n’y avez publié que sept billets jusqu’ici, votre blogue est une réussite par sa beauté et la qualité de vos écrits.

      Donc bravo et bon succès.

  2. Pierre dit :

    Bonjour,

    Étudiant en ingénierie, ces enceintes m’ont beaucoup intéressé, et j’aimerais faire des recherches plus approfondies sur leur fonctionnement afin d’en faire mon sujet de TIPE (exposé pour les concours écoles bac+2).

    Auriez vous des informations plus précises à me transmettre? Je n’ai même pas trouvé le constructeur de ces enceintes.

    Merci d’avance,

    Pierre.

    • Ce qui est absolument certain, c’est que leur fabricant est chinois. Mais lequel ?

      Pour le savoir, vous pourriez vous adresser au Musée de la poste de Shanghai. Puisqu’ils n’ont pas de site Web, leur adresse est la suivante :
      Shanghai Post Museum
      250 North Suzhou Street
      Hong Kou District
      Shanghai (China)
      上海市虹口区北苏州路250号

      Leur téléphone serait le 6324 6388.

      Rappelez-vous que même si l’apprentissage de l’anglais est obligatoire en Chine depuis quelques années, dans les faits, peu d’adultes ne le parlent couramment hors des grands hôtels.

      Il serait peut-être plus simple de faire une recherche sur l’Internet à partir de « Museum parabolic speakers ». Comme point de départ, voici quelques liens utiles :
      Fiche technique du SB-1 (en anglais)
      Museum Tools
      Enceinte en vente sur eBay
      Parabolic loudspeaker

      De plus, si vous avez besoin d’une version à plus haute résolution de ma photo pour votre exposé, contactez-moi : je me ferai un plaisir de vous la faire parvenir. Bon succès !

    • Aux intéressés : Le 27 février 2016, à l’occasion d’une vite au musée McCord de Montréal, j’ai aperçu cette enceinte parabolique FP Focus Point du fabricant SoundTube.

      Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :