Raviolis chinois

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Au singulier, on dit un raviolo : au pluriel, on peut dire ravioli ou raviolis.

Ce sont les Chinois qui ont inventé les raviolis, il y a environ 1,800 ans. En Chine, on les appelle «&nbspjiaozi ». Ceux-ci sont cuits à la vapeur, bouillis ou frits. Ceux que j’ai vus frits lors de mon voyage à Shanghai, l’étaient dans généralement moins d’un centimètre d’huile au fond d’un wok à fond plat.

Selon la légende, ce serait Marco Polo (1254-1324) — l’explorateur vénitien qui séjourna en Chine pendant 17 ans — qui aurait rapporté la recette en Italie.

En réalité, ce serait beaucoup plus récemment que les raviolis ont fait leur apparition dans ce pays. En effet, selon Wikipédia, c’est en 1875 qu’un restaurateur milanais aurait introduit le raviolo dans son pays.

Dans la photo ci-dessus, prise dans un restaurant de Guilin, les raviolis sont noués par des feuilles d’échalotes. Ils sont disposés sur un assemblage de tiges de bambou qui rappelle les radeaux utilisés pour pêcher sur les rivières chinoises. À droite, un morceau de tomate, un œuf cuit dur et une rondelle de concombre représentent le batelier.

Cliquez ici pour voir le diaporama duquel cette photo est extraite.

Références :
Jiaozi
Ravioli

Détails techniques : Panasonic GH1, objectif Lumix 14-45mm — 1/30 sec. — F/4,5 — ISO 160 — 21 mm

Raviolis chinois
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :