Prague — La Vieille ville

 

 
À visiter Prague aujourd’hui, on pourrait croire que cette ville est née dans la Vieille ville tant ce quartier abonde de maisons anciennes d’origines romane, gothique, renaissant, baroque, et autres.

Ville impériale pendant des siècles, Prague fut le lieu de résidence d’une noblesse qui a multiplié les commandes auprès des meilleurs artistes d’Europe. Et les goûts changeant des propriétaires successifs de certains palais ont fait en sorte que des édifices, originellement médiévaux, se sont ornés de sgraffites à la Renaissance : dans bien des cas, ceux-ci disparurent à leur tour sous des moulages de stuc baroques quand cette mode balaya Prague aux XVIIe et XVIIIe siècle.

Si bien que de nos jours, la Vieille ville est un raccourci de tous les styles ornementaux qu’a connu l’Europe depuis un millénaire.

Le trajet le plus impressionnant de Prague est sans doute celui qu’empruntaient les rois de Bohème à leur couronnement. La partie de la Voie processionnelle du couronnement qui traversait la Vieille ville débutait à un palais médiéval (aujourd’hui remplacé par la Maison municipale), où les marchands et les artisans rendait hommage au souverain. Puis la procession empruntait la rue Celetná et traversait la Place de la Vieille ville (où les dirigeants municipaux remettaient symboliquement les clés de la ville au nouveau monarque). Après la Petite place, on défilait le long de la rue Karlova jusqu’à la Place des Croisés. Quittant la Vieille ville, la procession empruntait ensuite le Pont Charles pour se rendre jusqu’au Château de Prague.

Ce segment de la Voie processionnelle fait moins d’un kilomètre. C’est le long de ce trajet qu’on trouve quelques-unes des plus extraordinaires attractions touristiques de la ville.

En regardant cette vidéo, vous noterez la profusion de sculptures à de nombreux endroits. De manière générale, Prague est la ville au monde où on trouve le plus grand nombre de sculptures. On en voit partout, que ce soit des saintes en pâmoison dont les vêtements virevoltent au vent, des angelots joufflus et fessus, des nus Art déco, etc.

Signalons que la Vieille ville possède une salle légendaire, soit le Théâtre des États, où eut lieu la première mondiale (le 29 octobre 1787) de l’opéra Don Giovanni de Mozart. Dans le lieu même de sa création, on peut donc assister à ce que le compositeur lui-même décrivait comme un drame joyeux, dans une mise en scène remarquable (depuis 2006) de Jiří Nekvasil.

Pour terminer, c’est en écoutant « J’ai fait un rêve des plus doux », tout en revoyant mes photos de ce quartier, que je me suis rendu compte à quel point la musique de Gluck accompagne bien la vue des maisons baroques ou baroquisées de Prague. Dans les autres vidéos de Prague je me suis efforcé de mettre en valeur la musique tchèque : cette vidéo-ci est donc une exception au devoir que je me suis imposé de mettre en valeur le talent des compositeurs de ce pays.


Note : Les titres de certaines photos sont précédés d’une pomme rouge : c’est par ce moyen que signale que cette photo n’est pas de moi. Il y en a peu. C’est également le cas des vues aériennes tirées de Google Earth. Dans tous les cas, les crédits apparaissent au générique.

Prague — La Vieille ville
Votre évaluation :

3 commentaires à Prague — La Vieille ville

  1. lelsadenoch dit :

    Merci du fond du coeur pour ces visites guidées!

  2. lelsadenoch dit :

    Même ton commentaire est magnifique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :